pub de recyclage
|

Dix ans d’effort anéantis

Par nathalie-deraspe

La listeria porte un dur coup aux fromagers, estime Yannick Achim

Le marchand fromager Yannick Achim, de Saint-Jérôme, estime que la crise actuelle entourant la bactérie Listeria risque d’affecter considérablement la santé commerciale de toute l’industrie fromagère du Québec.

Après la salmonellose, c’est au tour de la bactérie Listeria de semer la panique chez les consommateurs. Bien qu’inconnue au printemps dernier, les premiers rappels de produits affectés ont eu lieu en mai. Dans la région, le Tomme de Grosse-Île, vendu au marché S. Bourassa de Saint-Sauveur, a été le premier à être pointé du doigt. Le 3 septembre, les Fromagers de la Table Ronde devaient se débarrasser de trois de leurs produits (Fou du Roy, Rassembleu, Fleur de Lys). Ce fromager attendra les analyses des agents du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) avant de reprendre ses opérations.
«Nous nous sommes toujours prêtés à l’exercice, de dire Yannick Achim. Ça fait partie des façons de faire. Par contre, cette fois-ci, les procédures sont difficiles à gérer. Les fromagers sont toujours en attente de résultats et durant ce temps, il faut rassurer la population. Ce qui a pris dix ans à bâtir pour promouvoir et qualifier les produits du Québec est complètement anéanti.»

Selon ce spécialiste, des analyses fréquentes financées de par et d’autre par les producteurs et le MAPAQ, permettraient d’éviter pareille situation à l’avenir.

Depuis plusieurs années, Yannick Achim espère faire reconnaître professionnellement le métier de marchand fromager au moyen d’un diplôme émis par le ministère de l’Éducation. En 2005, lui et sa collègue Claudine Laverdure, de la Fromagerie du Marché de Saint-Jérôme, ont raflé la quatrième place à l’International Caseus Award, à trois points du podium de la médaille de bronze, derrière la Suisse et l’Allemagne (première pla-ce). Yannick Achim est membre du conseil d’administration de la Société des fromages du Québec.

isteria monocytogenes (communément appelé Listeria) est un type de bactérie souvent présent dans les aliments et ailleurs dans l’environnement qui peut causer une maladie rare mais grave appelée listériose, en particulier chez les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Dans les cas graves, elle peut entraîner une infection du cerveau, voire la mort. Contrairement à la plupart des bactéries, Listeria peut survivre et parfois proliférer sur les aliments conservés au réfrigérateur. De plus, les aliments contaminés ont une apparence, une odeur et un goût normaux. Cependant, des méthodes de cuisson adéquates peuvent tuer Listeria. De 20 à 30% des infections à Listeria d’origine alimentaire chez les personnes à risque peuvent être mortelles. Autrement, les personnes affectées peuvent être victimes de vomissements, nausées, cram-pes, diarrhée, violents maux de tête, constipation, ou encore de fièvre persistante.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.