Encore du temps pour un financement

Philippe Roy (président du CRE), Mélissa Laniel (chargée de projet au CRE) et David Graham, député fédéral de Laurentides-Labelle. PHOTO: Courtoisie
Encore du temps pour un financement
Journal Accès
Actualité

Programme de financement communautaire ÉcoAction

Accès – Le député de Laurentides-Labelle, David Graham, rappelle que le Programme de financement communautaire ÉcoAction du ministère de l’Environnement et du Changement climatique du Canada accepte les demandes de financement pour des projets débutant à l’été 2018 jusqu’au 21 mars prochain.

Selon le député, notre région est propice à la mise en œuvre de projets opportuns en lien avec ÉcoAction. À l’automne 2017, le projet de lutte contre le myriophylle à épi dans les lacs des Laurentides du Conseil régional de l’environnement des Laurentides (CRE Laurentides) avait été retenu dans le cadre de ce programme. À cet effet, l’organisme avait obtenu une contribution de 100 000 $, lesquels seront répartis sur trois ans de la part du gouvernement fédéral.

« La continuation de ce programme est une excellente nouvelle pour notre région, car il pourrait appuyer des projets environnementaux ici, chez nous. N’oublions pas que nos nombreux lacs et cours d’eau sont non seulement une richesse naturelle importante, mais ils jouent aussi un rôle de premier plan de l’industrie touristique. Il est donc prioritaire de les maintenir en bonne santé. De plus, les changements climatiques affectent nos activés hivernales qui font la renommée internationale des Laurentides », a-t-il exprimé.

Le Programme de financement communautaire ÉcoAction favorise les projets, orientés vers l’action, qui protègent, restaurent ou améliorent l’environnement naturel. Dans le cadre des priorités d’Environnement et Changement climatique Canada, ce programme soutient les projets communautaires menés par des groupes environnementaux, de jeunes, d’aînés et d’organisations autochtones de l’ensemble du Canada et qui ont des effets mesurables et positifs sur l’environnement. Le programme aborde quatre thèmes, soit les changements climatiques, l’air propre, l’eau propre et la nature.

« Je salue le travail consciencieux de nos organismes locaux en matière d’environnement. Je les invite à se familiariser avec les détails du programme ÉcoAction. Par la suite, ils peuvent communiquer avec nous pour toute question et pour nous faire part de leurs intentions d’aller de l’avant avec le programme », a conclu David Graham.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X