Festival ACTE: pour accélérer la transformation sociale

Marilyn Manseau et Sonia Lefebvre. PHOTO: France Poirier
Festival ACTE: pour accélérer la transformation sociale
France Poirier
Actualité

Les 27 et 28 septembre derniers a eu lieu la première édition d’ACTE / Festival de la collaboration sous le thème «Collaborer-Apprendre-Entreprendre: pour plus d’impact dans les territoires».

Des entrepreneures des Laurentides, Marilyn Manseau et Sonia Lefebvre, ont créé ce festival dans le but de lancer un mouvement collaboratif et entreprenant pour accélérer la transformation sociale. Le Festival a permis des rencontres et des échanges entre plusieurs acteurs de la communauté. Ainsi, des municipalités, des organismes et des entreprises ont pu partager des connaissances, des idées et des actions de toutes sortes.

«ACTE, c’est Apprendre de rencontres improbables, Collaborer à l’émergence de solutions novatrices, Transformer ensemble nos collectivités et nos organisations, Entreprendre ensemble des initiatives à impacts sociaux et économiques positifs pour nos territoires », explique Sonia Lefebvre, cofondatrice de L’ÎLOT (laboratoire innovant libre et ouvert sur les territoires).

Au cours des deux jours du Festival où plus de 150 personnes étaient inscrites, le Quartier des arts et du savoir s’est transformé en un lieu d’échanges et de partage, où l’on trouvait des espaces dialogue, de cocréation et d’apprentissages festifs. De plus, de nombreuses conférences étaient offertes pour proposer différentes méthodes afin de provoquer la transformation sociale dans les communautés.

« Les gens doivent réapprendre à travailler en communauté, il faut devenir plus collaboratif, car les gens travaillent en silo. Le monde est en transformation. Tout est rapide, on doit être capable de répondre à des situations urgentes», souligne Sonia Lefebvre.

Différentes conférences

Les participants ont pu assister à des conférences proposées par des personnes qui ont mis sur pied des méthodes innovantes tant sur les plans professionnel et éducationnel que politique pour accélérer la transformation sociale, et ce, en misant sur des moyens collaboratifs et rassembleurs. Samatha Slade, cofondatrice et designer sociale chez Percolab, a abordé dans sa conférence les nouveaux modèles organisationnels ainsi que la place de l’innovation et de la collaboration dans les pratiques de travail du futur.

André Stern, auteur, journaliste, musicien et compositeur, s’est exprimé sur la nécessité de développer une nouvelle attitude envers l’enfant pour une réelle transformation sociale. Sa conférence s’intitule: « Et si les enfants étaient les gardiens de nos potentiels? »

Finalement, on a pu entendre Adam Kanane, cofondateur de Reos Partners, auteur de «Collaborating with the ennemy: How to work with people you don’t agree with or like or trust ». Il a abordé un enjeu central de notre époque: comment pouvons- nous naviguer de manière efficace au cœur de situations problématiques, complexes et conflictuelles que nous souhaitons changer, mais que nous ne pouvons changer seul ou en travaillant avec nos collègues et amis? Sonia Lefebvre et Marilyn Manseau ont animé un laboratoire de collaboration (Le CO-LAB) qui permet aux acteurs de la communauté des Laurentides d’échanger et d’innover en matière de développement régional dans une perspective d’amélioration de la qualité de vie et de la santé des populations.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X