|

La Porte du Nord réaménagée grâce à un partenariat public-privé

Par nathalie-deraspe


Des musiciens au château

Le ministère des Transports du Québec, conjointement avec l’Agence des partenariats public-privé du Québec, devrait annoncer d’ici quelques semaines tout au plus, que l’aire de service située à la sortie 51 de l’autoroute 15 sera entièrement réaménagée. Le promoteur et gestionnaire immobilier Immostar inc., de Québec, a supplanté son concurrent américain Host International. Celui-ci aura la responsabilité de la conception, de la construction, du financement, de l’exploitation et de l’entretien de 6 autres aires de service sur le réseau autoroutier québécois pour les 30 prochaines années.

Le gouvernement estime que la mise en place de ces infrastructures nécessitera de la part d’Immostar des investissements de plus de 30 M$. À terme, le nouveau réseau de parcs routiers pourrait comprendre jusqu’à 33 aires de service. La conclusion de l’entente de partenariat, prévue en avril 2008, a dû être reportée à l’automne, mais personne du service des parcs routiers du Québec n’a été en mesure de nous fournir davantage de détails quant aux bannières qui s’installeront entre Saint-Sauveur et Saint-Jérôme.

Commerçants inquiets

Une levée de bouclier se prépare du côté des commerçants de la région. Ceux-ci prétendent que l’offre de services en restauration comme en hébergement, suffit amplement à com- bler les besoins des visiteurs. «Le gouvernement ne doit pas travailler contre ses entreprises», lance le directeur général de la Chambre de commerce de Saint-Sauveur, Pierre Urquhart. Une réunion réunissant tous les partenaires de la Chambre de commerce régionale des Laurentides se tiendra d’ici deux semaines afin de mobiliser un maximum d’intervenants dans le dossier. «Est-ce le rôle du gouvernement de faire du développement immobilier à l’encontre des villes voisines, questionne un promoteur local qui préfère garder l’anonymat. Pourquoi freiner les visiteurs à 10 kilomètres de distance de Saint-Sauveur? Même si les gens trouvent qu’il y a beaucoup de monde, les commerces réussissent à répondre à la demande et ça fonctionne. J’espère que les chambres de commerce lèveront le ton.»

L’achalandage global de ces aires de services est évalué à plus de 50 millions de véhicules (100 millions de personnes) par année. Le document ministériel indique que les revenus commerciaux sont déjà établis au site de la Porte-du-Nord et qu’on entrevoit la possibilité d’y augmenter le taux d’attraction des usagers de la route. Le développement imminent d’un axe routier est-ouest, reliant Bellefeuille à Saint-Hippolyte, abonde dans le même sens.

Les dossiers de qualification ont été déposés en janvier 2007. Dès février de la même année, on savait qu’il n’y avait que deux candidats qualifiés, soit Host International inc, de la Host Marriott Services Corporation, du Maryland aux États-Unis, et Immostar inc., de Québec. Il nous a été impossible d’obtenir les commentaires de la directrice générale de Tourisme Laurentides, Diane Leblond.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.