|

La saga du Parc se poursuit…

Par Éric-Olivier Dallard

Saviez-vous qu’en ce qui concerne l’expropriation pour le parc, la facture aurait été d’environ 1,9 million de dollars (1,900,000$)?

Saviez-vous que vos élus ont profité de l’occasion pour ACHETER (et non pas EXPROPRIER) d’autres terrains en même temps pour agrandir le parc, et ce, sans demander l’avis de la population?

Saviez-vous que ces terrains représentent plus de 2 millions de dollars (2,386,000$)?

Est-ce que cette façon de faire est LÉGALE OU ILLÉGALE de la part du Conseil Municipal, de contracter un emprunt de la sorte SANS soumettre ledit règlement d’emprunt aux ÉLECTEURS?

ENSEMBLE, demandons à la Ministre des Affaires Municipales, Madame Nathalie Normandeau, d’intervenir dans ce dossier en instituant une ENQUÊTE et un MORATOIRE sur la création d’une fiducie à laquelle la municipalité va céder nos biens.

Vous verrez à cet effet une PÉTITION qui circule actuellement à Val-David, que je vous invite à signer.

Pour ma part j’aurais d’avantage préféré une facture de 1.9 million au lieu de plus de 4 millions de BEAUX DOLLARS…

_Réjean Paquin, Co-payeur d’un Parc à Part

La fiducie et les journaux:

qui dit vrai?

Premièrement, le maire de Val-Morin, monsieur Brien, a raison en disant que le Ministère n’a jamais demandé le silence et que c’est le maire Lapointe qui a exigé qu’on n’ébruite pas leurs discussions. Le ministère des Affaires municipales confirme qu’il n’a jamais demandé aux municipalités de ne faire aucune déclaration publique.

Deuxièmement, un texte émanant du maire Lapointe est intitulé «Jacques Brien est irrespectueux et méprisant envers les fiduciaires». Le maire Lapointe ne sait pas lire, car il était très clair, dans l’article de monsieur Brien qu’il parlait de la Fiducie et non pas des fiduciaires.

Troisièmement, le maire Lapointe dit que monsieur Brien a diffusé des demi-vérités concernant l’acte de fiducie. Plusieurs personnes de Val-David ont lu l’acte de fiducie et les points qu’avaient relevés monsieur Brien étaient exacts. Pourquoi pensez-vous que le maire Lapointe n’apprécie pas du tout que des copies soient disponibles et que d’autres

lui et SES PROCHES puissent le consulter

Quatrièmement, et c’est une des meilleures du maire Lapointe, c’est lorsqu’il dit que «Val-Morin n’a rien à faire là-dedans (la fiducie), que c’est une histoire qui concerne Val-David ET SES CITOYENS»… Alors là, retenez-moi quelqu’un parce que je vais grimper dans les rideaux. Depuis quatre ans, j’en ai entendu de toutes les sortes mais celle-là, elle est difficile à battre. La Fiducie est la chose la plus importante que la Municipalité ait jamais eu à décider et jamais les citoyens n’ont été tenus plus à l’écart et dans une plus complète ignorance. Le maire Lapointe ne veut rien savoir de l’opinion de SES CITOYENS. La preuve, il n’est aucunement question d’un référendum, parce que comme le dit clairement le directeur général, André Desjardins, la Loi ne l’exige pas. Il ajoute que même le gouvernement ne peut rien faire parce que la municipalité est SOUVERAINE.

Quand le maire Lapointe a le culot de dire que les citoyens sont impliqués dans le projet de la Fiducie, je me demande s’il est conscient de ce qu’il dit. Mais je ne suis plus surprise des propos tenus par le petit «décideur».

Nous savons tous que tout est déjà décidé et à moins que nous réussissions, nous les citoyens, à trouver un moyen de retarder la signature de l’acte de Fiducie qui, le Maire insiste et SANS AUCUNE RAISON, doit se faire avant l’été, nous serons embarqués dans quelque chose que nous pourrions regretter et que nous ne pourrons JAMAIS changer. Une Fiducie c’est à perpétuité. S.O.S ., S.O.S.!
***- Louise Meunier, citoyenne de Val-David ***

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.