|

Le cégep de Saint-Jérôme poursuit

Par nathalie-deraspe

Les cégeps de la province profitent annuellement de subsides provenant du Plan québécois des infrastructures, qui prévoit des investissements de 30 G$ sur 5 ans pour la réfection des routes, des écoles et des hôpitaux du Québec. Cette année, l’établissement de Saint-Jérôme a obtenu un montant de 3 M$, soit 650000$ de plus que lors de l’exercice financier 2008-2009.

Le tiers de cette somme servira à l’acquisition de mobilier, d’équipement informatique, d’appareillage et d’outillage. Le département des sciences pourra notamment jouir d’un rattrapage technologique.

Le reste de la subvention permettra de poursuivre les travaux de réfection entamés

l’année dernière.

Après le rajeunissement extérieur de la façade, au tour de l’agora donc à subir une cure de beauté. Les travaux devaient d’ailleurs être entrepris en 2008, mais la direction s’était alors contentée de refaire le café étudiant, faute de budgets. «On continue le rénover la plage centrale, d’expliquer le directeur des communications, Jacques Moisan. En fait, on refait le cœur du collège. On y investira 500 000$.» Les contrats ont été déployés ces derniers jours.

Par ailleurs, le cégep s’apprête à modifier complètement son système téléphonique dans le but d’améliorer son service de communications. Le projet, démarré il y a 3 ans, nécessite des investissements d’un demi-million de dollars.

Toujours en croissance

Le collège de Saint-Jérôme est en perpétuelle croissance. L’année 2009-2010 connaîtra une fois de plus une augmentation de clientèle. La direction en est à évaluer divers scénarios pour pouvoir pleinement occuper les espaces qui seront laissés vacants lorsque le Centre d’études universitaires des Laurentides (CEUL), un satellite de l’Université du Québec en Outaouais, déplacera ses activités dans le nouveau campus universitaire à être livré en janvier 2010.

Lundi soir, le conseil d’administration a officiellement nommé quelqu’un pour remplacer Robert Ducharme, directeur des études. Il s’agit de Francine Paquette, ex-directrice par intérim du Collège constituant de Joliette. Mme Paquette sera la première femme à occuper un tel poste depuis la fondation du cégep, il y a 40 ans. Son entrée en fonction a été fixée au 10 août.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.