|

Le Chant des oiseaux démystifié

Par Éric-Olivier Dallard

Le chant des oiseaux fait partie intégrante du charme bucolique propre aux premiers beaux, jours: on y goûte la poésie de la nature, le gazouillis romantique du mâle charmant les belles emplumées alentour. Le fait est que ces jolis volatiles viennent de passer de nombreux mois sans pouvoir exprimer leur désir, satisfaire cet appel irrépressible de la nature relié à la reproduction. Si l’on prêtait nos mots à ces chants on aurait la surprise d’entendre le roitelet: «j’en ai une paire comme celle d’un aigle!» Le cardinal: «Ça fait tellement longtemps, je baise-rais une autruche!» Ô douce poésie du printemps!

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.