L’équipe de la Commission scolaire des Laurentides travaille pour l’environnement

L’équipe de la Commission scolaire des Laurentides travaille pour l’environnement
Actualité

La Commission scolaire des Laurentides et son partenaire, le Syndicat des ensei­gnantes et enseignants des Laurentides, ont franchi une nouvelle étape dans leur implication et ont entrepris de sérieuses démarches en éducation relative à l’environnement.

En 2002, la Commission scolaire avait adopté sa politique environnementale. Depuis, déjà toutes les écoles et les centres ont reçu le statut d’Établissement Vert Bruntdland, communément appelé EVB. À ce titre, la CSL veut favoriser dans tous ses établissements les gestes positifs posés en écologie, pacifisme, solidarité et démocratie, qui représentent les quatre valeurs fondamentales d’un EVB. Elle souhaite maintenant diffuser, faire mieux connaître, reconnaître et valoriser l’implication de tous les intervenants soit, celle des membres du personnel de soutien, du personnel professionnel, des enseignants et des groupes de jeunes.

Pour ce faire, la CSL et le SEEL ont confié à deux enseignants le mandat d’assister aux trois rencontres des Réseaux annuels des EVB. Leur mission consistera à rapporter et diffuser l’information qu’ils y recevront. Puis, ils partageront leurs connaissances par le biais d’un feuillet d’information sur l’environnement appelé «Feuille verte».

De plus, une première invitation a été lancée le 1er avril aux «poteaux verts», ces responsables en environnement dans chacune des écoles et des centres de la Commis­sion scolaire. Une vingtaine de personnes ont accepté l’invitation. La présidente de la Commission scolaire, Gisèle Godreau ainsi que les commissaires Catherine Arcand, Françoise Nadon et Lise Régimbald y étaient présentes. La commissaire Françoise Nadon a été désignée par le conseil des commissaires à titre de membre du comité central de l’environnement de la Commis­sion scolaire. Les participants ont assisté à une présentation de madame Jocelyne Lévesque sur les EVB. Des trousses pédagogiques ont également été distribuées. Puis, des échanges très enrichissants entre les participants ont permis de mieux connaître les différents projets réalisés par chacun d’eux dans leurs écoles respectives. Simon Charbonneau, responsable pour le secondaire, a aussi présenté le Portail WIKI que l’on trouve sur le site de la CSL. M. Charbonneau a démontré l’utilité de ce nouvel outil qui peut être consulté et enrichi en tout temps. Au fur et à mesure que de nouveaux projets voient le jour et lorsque l’on veut souligner des gestes importants qui ont été posés pour l’environnement ou encore rapporter l’évolution de projets, il est possible de consulter le Portail WIKI pour consulter ou ajouter à cette banque d’informations.

Fidèle aux convictions des participants, Claudine Julien, responsable au primaire, avait tout mis en œuvre afin de faire de cette rencontre une activité éco-responsable. Un repas équitable fut servi dans de la vaisselle durable et n’a entraîné aucun déchet.
Comme vous le constatez, la CSL désire contribuer de manière significative aux quatre valeurs EVB et se donner les moyens pour y parvenir! Sa politique prévoyait la formation d’un Comité central, composé d’enseignants, de directions d’écoles, de parents, d’intervenants scolaires et de commissaires. Et bien, c’est maintenant chose faite! On constate beaucoup d’enthousiasme au sein de ce Comité, présidé par le directeur général de la Commission scolaire des Laurentides, André Bouchard. Une prochaine rencontre se tiendra en mai. De beaux développements sont à venir!

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X