Les compteurs idiots

Les compteurs idiots
Journal Accès
Actualité

Conférence à Val-David

Ils sont nocifs. Ils ne sont pas rentables. Ils augmenteront nos factures. Ils détruisent 1000 emplois à Hydro-Québec. Et on les appelle néanmoins des compteurs «intelligents».

Décidément, l’intelligence chez les technocrates se niche dans des sphères curieuses. La dénonciation de cette aventure a été lancée il y a deux ou trois ans, et elle peine à trouver l’audience qu’elle mérite. Jusqu’à ce qu’une victime des propagations des champs électromagnétiques lance une véritable croisade médiatique. Une jeune femme de Laval, Véronique Riopel, qui s’est trouvée profondément altérée par ces ondes pernicieuses (cellulaire, wifi, micro-ondes), ne s’est pas bornée à se soigner, elle a décidé de porter la bonne parole. Voulant faire partager son expérience avec les dévoués membres de sa famille, elle a établi «Laval Refuse» (http://lavalrefuse.wordpress.com/) afin de permettre d’engager le débat et la lutte contre l’installation de facto de ces compteurs stupides. Et le 9 juillet se tenait à l’église de Val-David, la première de «Le Cœur des Laurentides refuse». Une église presque pleine, ce qui n’est pas si mal, mais pleine de gens décidés à ne pas s’en laisser montrer.

André Fauteux, qui participait à cette conférence à titre d’animateur de la revue La Maison du 21e Siècle reviendra sur l’aspect plus technique de la question dans le prochain Cahier Habitation. Pour ma part, avant que je ne développe certains autres aspects dans ce même cahier, je souhaiterais insister sur l’aspect très humain de cette agression programmée. Les compteurs idiots ne sont pas l’unique source de désagréments électromagnétiques d’une maison, d’un foyer. Mais à l’inverse d’autres que vous pouvez contrôler ou arrêter, celle-ci sera constante et hors de votre contrôle. Un téléphone cellulaire, vous pouvez utiliser une oreillette pour en atténuer les effets, un réseau wifi, vous pouvez l’arrêter quand bon vous semble. Un compteur Hydro, vous allez vous le taper sans discontinuer, jour et nuit.

De plus, si vous allez plus avant dans la navigation du site de Mme Riopel, vous découvrirez avec horreur qu’Hydro pourra activer à sa discrétion une carte scélérate contenue dans le nouveau compteur, carte qui décrira et gardera en mémoire seconde après seconde tous vos mouvements ou absence de mouvements dans la maison. Certains disent même que les ordinateurs situés dans les murs pourraient être espionnés, juste par opportunité.

 

Des statistiques troublantes

Cela étant, l’assemblée de Val-David, compte tenu des réactions observées dans la salle, a été captivée par la présentation de Véronique, et de sa maman.  

Une chose est maintenant sûre: 3% aujourd’hui des gens qui lisent cet article se sentiront sensibles aux champs électromagnétiques. Et plus le phénomène sera connu, plus les gens seront informés, plus nous découvrirons qu’il y a bien plus de personnes à souffrir d’affections dues aux champs électromagnétiques. On parle de plus de 11% en Europe. Les témoignages sont légion, mis en musique par Véronique et ses bénévoles. Rendons grâce à cette croisade, engagée par cette jeune femme qui n’hésite pas à prendre son bâton de pèlerin, pour nous enseigner avec clarté et dévouement les tenants et aboutissants de ce changement. Dans le prochain Cahier Habitation, nous parlerons des mesures à prendre pour refuser les compteurs stupides, et comment éventuellement contrôler sa santé. Pour la petite histoire, cette question d’ondes me fait souvenir d’une personne qui recevait il y a fort longtemps, via son plombage dentaire une radio bien connue de la région monégasque. À rapprocher de cet autre témoin, présent à Val-David, installateur de bons gros wifi dans les centres d’achat, et qui a été obligé de se faire retirer ses couronnes dentaires. En effet, elles ramassaient toutes les ondes qui trainaient, et lui vrillaient le crâne. Je ne crois pas qu’il en faille plus pour établir la légitimité du combat de Véronique Riopel.

 

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X