Les Laurentides accueillent le premier rallye à énergie alternative au Canada

Les Laurentides accueillent le premier rallye à énergie alternative au Canada
Journal Accès
Actualité

Le parcours de 250 kilomètres s’étendra de Mont-Tremblant à Saint-Jérôme, en passant par Montréal et les grandes villes des Laurentides. Même le Prince Albert II y est attendu!

Épaté de l’engouement qu’a suscité le tout premier Rallye Monte-Carlo des véhicules à énergie alternative, le Centre d’expérimentation des véhicules électriques du Québec (CEVEQ) a convaincu l’Automobile Club de Monaco d’importer l’activité de ce côté de l’Atlantique. Le parcours de 250 kilomètres s’étendra de Mont-Tremblant à Saint-Jérôme, en passant par Montréal et les grandes villes des Laurentides. Même le Prince Albert II y est attendu!

Cette première clôturera la 5e édition du Forum sur la mobilité urbaine et le transport avancé (MUTA), qui se déroulera du 3 au 6 octobre prochains au Centre des congrès de Tremblant. Cette année, les principaux acteurs de l’industrie automobile seront présents, grâce au forum Autovision, mis sur pied il y a trois ans par l’Association des manufacturiers d’équipements de transport et de véhicules spéciaux (AMETVS) et partenaire à part entière de l’événement.

La semaine dernière, le CEVEQ et une délégation formée d’élus, de représentants de centres locaux de développement régionaux et de Tourisme Laurentides, rentraient d’un séjour qui, de toute évidence, a été particulièrement fructueux. À titre de chef de mission, Marc Gascon (maire de Saint-Jérôme, président du CEVEQ et de la Conférence régionale des élus) s’est dit enchanté des résultats tangibles obtenus en France et dans la Principauté de Monaco et des retombées éventuelles de cette importante mission économique, qui avait pour toile de fond le Salon des véhicules écologiques et énergies renouvelables EVER Monaco 2007.

Bénéficiant d’un long entretien avec le Prince Albert II, le maire Gascon a confié que son hôte s’était montré extrêmement intéressé à l’idée d’être présent lors du forum de cet automne, compte tenu des préoccupations de son Altesse pour l’environnement et des liens qui unissent désormais Monaco développement durable au CEVEQ. «Nous avons profité de notre séjour en Europe pour promouvoir le créneau d’excellence en transport terrestre avancé que le gouvernement du Québec a reconnu à la région des Laurentides dans la cadre de sa stratégie de développement économique ACCORD», a expliqué M. Gascon.

Des projets électrisants

Les 30 et 31 mars derniers, la presse internationale se bousculait aux trois kiosques de la délégation laurentienne afin d’en savoir davantage sur les projets du CEVEQ et les partenariats à venir avec leurs vis-à-vis européens. L’ancien champion canadien de ski et commentateur Peter Duncan, qui faisait également partie de la délégation, s’est fait un plaisir de répondre aux questions des journalistes de la presse anglophone, tandis que ses collègues étaient affairés avec les médias italiens et français, a confié le directeur du CEVEQ, Pierre Lavallée. «Il y a des choses extraordinaires à tout point de vue. L’Automobile Club de Monaco est le plus vieux et le plus célèbre organisateur du Grand Prix et Monaco Développement Durable commence à rayonner sur la scène internationale. Avec ces deux joueurs, nous sommes en voiture pour préparer tout un manifesté leur intérêt à y participer.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X