pub de recyclage
|

Les policiers démantèlent une cellule des Hells Angels dans les Laurentides

Par nathalie-deraspe

Mercredi, branle-bas de combat dans la région, où des dizaines de résidences réparties dans pas moins de 7 municipalités, ont fait l’objet de nombreuses perquisitions. Une opération d’envergure nationale qui a nécessité l’intervention de 600 policiers.

Une des trois cellules ciblées par l’enquête lancée en mars 2007, opérait dans les Laurentides, sous les commandements ultimes de Daniel «Poutine» Leclerc et Salvatore Cazzetta, deux membres réputés des Hells Angels. Depuis Mont-Laurier, Carl Breton et son frère étaient en charge du réseau solide de distribution de tabac, de speed, d’ectasy et de métamphétamines.

Les perquisitions ont débuté dès 3h mercredi. Dans certains endroits jugés dangereux, les policiers ont fait appel au groupe tactique d’intervention, plus communément appelé le Swat, pour récupérer de précieuses preuves et s’assurer que les arrestations se fassent sans bavure. Le seul incident répertorié est un poignet cassé survenu après une entrée dynamique, souligne le commandant Yves Miron du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

En tout, 37 perquisitions ont eu lieu sur les territoires de Montréal, Kanawake et des Laurentides. Une vingtaine de personnes seront vraisemblablement accusées de gangstérisme si ce n’est déjà fait. Un cheptel d’autres accusations de fraude, trafic, recel et complot, pourrait s’ajouter au dossier.
«Nous sommes très heureux de l’opération, a déclaré le commandant Miron. C’est un travail colossal qui vient clore deux ans d’enquête et qui a nécessité l’intervention de différents corps de police, dont les Peacekeepers. Même si non a pas tous la même façon de travailler, on a réussi à opérer sans anicroche.» Yves Miron a salué les performances particulières des différentes équipe. La prochaine étape se déroulera en cour, alors qu’il faudra réunir tous les éléments nécessaires pour déployer la preuve.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.