|

Les travaux routiers prévus à Saint-Sauveur n’auront lieu qu’en août

Par nathalie-deraspe

Le premier à réagir à cette annonce est le propriétaire du Vidéotron, Pierre Léveillée. Celui-ci a décidé de déménager son entreprise située sur la petite rue parallèle à la 364, pour la relocaliser dans la seconde phase des Factoreries, à quelques pas du restaurant le Bâton Rouge.

Les travaux d’élargissement de la route 364, à Saint-Sauveur, ont été reportés au mois prochain. La période de soumissions s’est terminée le 9 juillet dernier, mais il faudra compter au moins six semaines avant que les ouvriers ne se mettent à l’œuvre.

Au ministère des Transports du Québec (MTQ), on admet avoir tout fait pour éviter aux automobilistes le cauchemar de l’année dernière. Plusieurs travaux ont volontairement été reportés, comme c’est le cas notamment de la 364, prévus à l’origine pour le 1er juin. Un autre 17 kilomètres d’asphaltage sur la route 117 a également été repoussé dans le calendrier. «C’est difficile de s’arrimer avec la réalité économique et de plaire à tout le monde, confie Claude Ouimet, du MTQ. Mais dans l’ensemble, ça va bien. Pour maintenir un maximum d’achalandage, on ferme les chantiers dès midi le vendredi.» La semaine dernière, la ville de Saint-Sauveur ne connaissait toujours pas la date exacte d’exécution des travaux. Les plans finaux n’ont pas non plus été déposés à la mairie. Le tracé envisagé vise la portion située entre les rues St-Denis et des Hirondelles, où la 364 passera à quatre voies. Le terre-plein qui sera érigé au centre impliquera une reconfiguration de certaines artères au niveau de la circulation, mais en bout de ligne, les automobilistes y gagneront en fluidité. Des voies réservées durant toute la durée du chantier faciliteront les allers et venues des véhicules.

Vidéotron déménage

Le premier à réagir à cette annonce est le propriétaire du Vidéotron, Pierre Léveillée. Celui-ci a décidé de déménager son entreprise située sur la petite rue parallèle à la 364, pour la relocaliser dans la seconde phase des Factoreries, à quelques pas du restaurant le Bâton Rouge. Incessamment, le MTQ devra évaluer la reconstruction du pont menant à Saint-Sauveur. Celui-ci vibre de façon inquiétante quand plusieurs véhicules s’y trouvent coincés en même temps. Quelques secondes d’attente suffisent pour rappeler la tragédie du pont de la Concorde.

Opération orange

L’arrivée des vacances estivales coïncide avec le début d’opérations policières accrues aux abords des chantiers de construction. Le 11 juillet dernier, l’Opération Orange venait rappeler aux automobilistes quelques règles de bonne conduite. La configuration du site, l’étroitesse des voies et la présence de travailleurs sont autant de facteurs dont il faut tenir compte, souligne le MTQ. Le ministère rappelle qu’entre 2005 et 2007, plus de 850 accidents sont survenus au Québec dans les zones de travaux, faisant près de 1200 victimes, dont 12 morts. L’an dernier, la Sûreté du Québec a sanctionné plus de 8300 infractions pour excès de vitesse, soit environ 89% du nombre total des constats émis aux abords des travaux routiers (plus de 9300).

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.