pub de recyclage
(Photo : Nordy)
Martin Nadon.
|

Martin Nadon et ses trois candidats l’emportent

Par Luc Robert

La troisième fois aura été la bonne pour Martin Nadon. Il a été élu maire de Piedmont, le dimanche 12 juin dernier, après avoir été défait à deux occasions à la préfecture de la MRC des Pays-d’en-Haut.

Au tableau des résultats, publiés lundi par la Ville de Piedmont, M. Nadon a obtenu 65 % du suffrage exprimé. Il a récolté 728 voix, contre 409 pour son opposant, Denis Robillard. Au titre de conseiller au siège no. 1, Denis Royal (557 votes) a eu le meilleur sur Éric Perreault (316) et Nathalie Leblanc (252). Au siège no. 2, Charles Daneau (648) a devancé Sylvie Bombardier (474). Enfin au siège no. 4, Christian Lefebvre a reçu l’assentiment de 656 citoyens, contre 467 pour Alexandre Beaulne-Monette. À noter que 37 % des électeurs ont exprimé leur droit de vote.

Pour le candidat d’Équipe Nadon/Piedmont avant tout, élu à la mairie, le gain est notable. « Nous sommes très heureux d’une victoire aussi convaincante, qui nous place majoritaire (au conseil). La population a parlé. Tous doivent maintenant l’écouter et prendre acte du choix. La démocratie s’est exprimée. Je compte pratiquer la politique de la main tendue », a souligné M. Nadon en entrevue.

Entrée au conseil

Ce dernier et ses trois acolytes seront officiellement assermentés à l’hôtel de ville de Piedmont ce vendredi à 11h. 

« L’assermentation sera effectuée par le greffier. Les élus, leurs familles, les représentants des employés et l’exécutif syndical sont invités à la cérémonie. Je me ferai ensuite un devoir de rencontrer les employés. »

Lors des futures fêtes de la Saint-Jean, Familiale d’été et du 100e de la municipalité (2023), M. Nadon compte serrer la pince au plus grand nombre de Piedmontais. « Il ne faudra pas se gêner à m’aborder. J’aime connaître les gens. Comme je le disais dans mon discours, mes deux échecs précédents à la MRC étaient des étapes vers la victoire. C’étaient des jalons vers des jours meilleurs. Je remercie la population, qui a voté pour les deux camps. Cependant, pour les prochaines élections dans 3 ans et demi,
je souhaite que nous ayons plus de 50 % de taux de votation et la parité hommes-femmes au conseil. »

Les résultats ont été rendus publics vers 22h15, dimanche soir dernier. « C’est sûr qu’on est toujours impatient du résultat. Mais les scrutateurs ont fait du bon travail, étant
donné que chaque bulletin avait quatre couleurs à comptabiliser. Leur travail a été essentiel. »

En deçà des attentes

Pour leur part, les troupiers du parti Piedmont Vert l’avant de M. Denis Robillard ont commenté ainsi le scrutin. « Nous respectons la démocratie et la décision
des citoyens, qui s’est exprimée à 37 % des électeurs possibles. […] M. Nadon n’a toutefois été élu que par 24,75 % des électeurs »
, a cantonné M. Richard Valois.

Les trois élus de l’équipe Vert l’avant, Marival Gallant, Bernard Bouclin et Richard Valois, souhaitent continuer à travailler pour Piedmont. « Mais nous voudrons d’abord voir la manière dont M. Nadon entend nous intégrer ou pas dans l’équipe et ses manières de travailler », a commenté M. Bernard Bouclin.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. Alain Daviault

    Comment les trois élus sans opposition peuvent-ils ignorer les raisons du divorce politique entre eux et l’ex- mairesse. Pensent-ils réellement que la population de Piedmont ont oublié tout en interprétant les résultats à leur façon. Pour l’instant à eux de faire leur introspection et d’arrêter de vouloir se donner caution dans leur agir antérieur.Les citoyens cherchent à vivre heureux messieurs Bouclin et Valois et votre histoire mettez là dans les poubelles et agissez pour le bien être véritable des citoyens.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Juin