|

Monopole québécois à Ski Mont Gabriel!

Par Éric-Olivier Dallard

L’équipe masculine de bosses a écrit une page de l’histoire du ski acrobatique aujourd’hui en remportant les trois premières places de l’épreuve de la Coupe du monde qui se tenait cette fin de semaine à Ski Mont Gabriel. Avec la médaille d’argent méritée par Jenn Heil chez les femmes, sa deuxième en autant de départs, ce fut une journée exceptionnelle et ce, malgré les températures glaciales.

Vincent Marquis de Québec, médaillé d’or, Alex Bilodeau de Rosemère, Qué., médaillé d’argent, et Pierre-Alexandre Rousseau de Drummondville, Québec, médaillé de bronze, ont façonné le tout premier podium entièrement canadien de l’histoire des bosses.

Leurs compatriotes aux sauts avaient réussi cet exploit en 2006, ici-même à Ski Mont Gabriel.

Ce monopole canadien a relégué le champion olympique de 2006, Dale Begg-Smith de l’Australie au cinquième rang de l’épreuve après qu’il ait remporté la qualification en matinée.
«Les mots me manquent pour décrire ce que je ressens», de dire Bilodeau, aux prises avec un vilain rhume toute la semaine. «C’est certain que nous nous souviendrons tous trois de ce moment pour le reste de notre vie… Mais ce n’est probablement pas la dernière fois!»

Avec le mercure frôlant les ***-30° *** C, les hommes ont bien entamé la journée lors de la ronde de qualifications, à l’issue de laquelle Vincent Marquis était deuxième, Rousseau troisième, Philippe Marquis, frère de Vincent, quatrième et Bilodeau septième après quelques difficultés à son deuxième saut.

Les Canadiens ont maintenu le rythme en finale. Vincent Marquis s’est emparé de sa deuxième médaille d’or en carrière en Coupe du monde, mais sa première aux bosses en simple. Il avait remporté une victoire aux bosses en parallèle la saison dernière à Deer Valley.
«Je ne sens même plus le froid», de confier Marquis, 24 ans, suite à sa victoire. «J’ai vraiment réalisé la descente dont je rêvais cette semaine.»

Quoiqu’il en soit, les médaillés ne semblaient pas trop étonnés des résultats.
«On parle de cette possibilité depuis quelques années», d’ajouter Vincent. «Et maintenant qu’on a réussi, on sent qu’on peut le faire de nouveau.»

Pour Rousseau, vétéran de l’équipe canadienne qui avait remporté l’épreuve inaugurale de la saison en décembre, il s’agissait d’une ***19e*** médaille en Coupe du monde.
«Ça ne pourrait être mieux!», s’est exclamé Rousseau. «On vient de réaliser tout un exploit.»

Avec cette médaille de bronze, Rousseau conserve le maillot jaune qu’il partage dorénavant avec son coéquipier Alex Bilodeau. Vincent a remporté l’épreuve avec un pointage de 25.77. Bilodeau a mérité 25.50 points et Rousseau, 25.39.

Le frère de Vincent, Philippe, a terminé neuvième tandis que Warren Tanner de West Vancouver prenait le ***10e*** rang.

Jennifer Heil originaire de Spruce Grove, Alberta, après une saison d’absence consacrée à la réhabilitation de douleurs chroniques au genou, s’est dite satisfaite de sa performance qui lui a valu l’argent.
«Je ne suis pas tout à fait au sommet de ma forme, mais je sens définitivement ma force et ma fluidité… et je me sens en contrôle. Le potentiel y est, c’est certain», a indiqué Heil suite à cette ***38e*** médaille en Coupe du monde en carrière.

Heil est une figure dominante du circuit international. Elle a été couronnée championne du circuit féminin en Coupe du monde de bosses de 2004 à 2007. Aujourd’hui, il s’agissait pour elle de sa deuxième médaille d’argent consécutive de la saison, à seulement deux centième de point de la Japonaise Aiko Uemuro, championne du circuit l’an dernier, et gagnante de l’épreuve de samedi.
«Malgré les conditions très froides, la foule ne nous a pas laissés tomber. Le public était au rendez-vous et très enthousiaste. Ç’a fait toute une différence», a-t-elle ajouté. «Je suis aussi très fière de faire partie de cette page de l’histoire du ski acrobatique canadien écrite par nos athlètes aujourd’hui (faisant allusion aux quatre médailles remportées par l’équipe canadienne).»

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.