Une MRC au service des familles

Marie-Claire Vachon, candidate à la préfecture pour la MRC des Pays-d’en-Haut.
Une MRC au service des familles
Isabelle Houle
Actualité

Marie-Claire Vachon, actuelle conseillère municipale à Piedmont, convoite le poste de préfet à la MRC des Pays-d’en-Haut. Prête à relever le défi, elle veut que les familles s’établissent et s’épanouissent chez nous.

Conseillère municipale depuis 2013 à Piedmont, elle gère le dossier environnement depuis ce temps.

« J’ai vu les réalités environnementales et les différentes initiatives à l’échelle de la MRC et je sais que je suis outillée, que j’ai les connaissances et l’expérience pour faire progresser la région dans ce dossier », soutient-elle.

Experte en gestion académique, elle se dit prête à réaliser des projets pour la MRC avec l’aide du futur nouveau conseil des maires.

« Je voudrais favoriser le sport, notamment, avec l’aboutissement du projet de construction du complexe sportif. Il faut avoir les équipements en place pour maintenir une bonne santé citoyenne. »

Elle ajoute que cet atout pour la région encouragerait les familles à venir s’installer ici. « Nous sommes la seule MRC à ne pas en avoir d’infrastructure sportive », ajoute-t-elle.

Madame Vachon parle également d’économie. Elle souhaite mousser la main-d’œuvre sur le plan touristique, et exploiter davantage ce grand moteur économique pour la MRC des Pays-d’en-Haut.
Finalement, la candidate à la préfecture veut amorcer une réflexion sur les coûts des logements dans la région, et voudrait que les familles puissent plus facilement se loger pour développer un mode de vie intéressant chez nous.

« Si l’accès à l’achat d’une maison était plus facile, les familles viendraient vivre ici, profiter des infrastructures sportives (complexe sportif) et poursuivre leurs études universitaires dans le Nord, ce qui allégerait le fardeau financier des parents. »

Marie-Claire Vachon dit être capable de « leadership positif », d’être à l’écoute des besoins et de concilier les réalités socioéconomiques. « Je veux favoriser l’écoute et l’ouverture », conclut-elle.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X