(Photo : Krystel V. Motin )
Nancy Audet devient l’ambassadrice d’un nouveau programme de l’Association Grands Frères et Grandes Sœurs du Québec, Mentorat 16-21.
|

Nancy Audet s’associe aux Grands Frères Grandes Soeurs

Par Ève Ménard - Initiative de journalisme local

L’autrice et animatrice Nancy Audet devient l’ambassadrice d’un nouveau programme de l’Association Grands Frères Grandes Sœurs du Québec (AGFGSQ), Mentorat 16-21, qui vise à aider les jeunes vulnérables de la DPJ dans leur transition vers l’âge adulte.

« Ce sont 5 000 jeunes, chaque année, qui quittent le système de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ). Cette période post-placement est extrêmement difficile », indique Nancy Audet. « Ils sont souvent laissés à eux-mêmes, ils n’ont pas de réseau et on les laisse dans la rue, dans une situation de grande vulnérabilité », ajoute-t-elle.

Adulte significatif

Le nouveau programme de mentorat cherche donc à encadrer cette transition significative. La nouvelle ambassadrice est d’ailleurs très bien positionnée pour connaître l’apport significatif d’un adulte dans la vie d’un jeune qui est passé par le système. L’ex-journaliste sportive a elle-même vécu dans des familles d’accueil et des centres jeunesse. « À travers mon propre parcours, j’ai eu des mentors qui ont fait une énorme différence dans ma vie. Je sais comment un adulte peut t’aider à améliorer ton estime de soi, te donner des conseils, t’épauler dans les moments plus difficiles et aussi te permettre d’avoir du plaisir! », raconte-t-elle.

L’objectif de l’AGFGSQ consiste actuellement à trouver des mentors. Le programme demande aux participants un minimum de deux activités par mois avec le jeune mentoré. Il peut s’agir d’aller au théâtre, de pratiquer un sport ou encore d’assister à une partie des Canadiens. Il s’agit d’un engagement relativement accessible, tout en permettant de tisser un lien de confiance avec un ou une jeune adulte.

« C’est moi qui suis chanceuse »

Depuis qu’elle est marraine de la Fondation des jeunes de la DPJ, Nancy Audet reçoit plusieurs demandes de gens qui souhaitent aider, d’une quelconque manière. Elle leur propose alors de faire un don. L’autre étape est plus engageante, puisqu’elle consiste à devenir famille d’accueil. Les programmes de mentorat offrent ainsi un juste milieu pour s’impliquer de manière significative, sans toutefois bousculer tout un rythme de vie.

Nancy Audet est elle-même Grande Sœur depuis 10 ans. Lorsqu’elle a débuté, le jeune n’avait que 8 ans. Ils allaient au parc, elle lui a appris à faire du vélo et à patiner. Aujourd’hui, il a 18 ans et les contacts sont encore plus nombreux. Ils ont augmenté au fil des années et au gré de la relation qui a évolué. « Les gens me disent souvent qu’il est chanceux de m’avoir dans sa vie. Mais je dis toujours que non, c’est moi qui suis chanceuse. Cet enfant m’a permis de grandir énormément. Il m’a apporté autant que je lui ai apporté. »

Pour plus d’informations ou pour s’impliquer dans les Laurentides : portedunord.grandsfreresgrandessoeurs.ca

L’Association Grands Frères Grandes Sœurs du Québec en bref

Depuis plus de 40 ans, les membres de l’AGFGSQ offrent des programmes de mentorat aux jeunes âgés de 6 à 18 ans habitant au Québec par le biais de ses 13 organismes membres. Le programme de mentorat 16-21 permettra aux jeunes de 16 à 21 ans de partout au Québec d’être accompagnés lors de la transition à la vie adulte en étant jumelés avec un ou une bénévole qui lui sert de guide, avec qui ils peuvent parler et partager leurs expériences de vie. Le mentor rencontrera le jeune toutes les deux semaines et cela permettra aux deux de vivre une expérience qui changera leur vie.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.