pub de recyclage
|

O’Thym… ou les alternatives au gazon…

Par Éric-Olivier Dallard

Ah le gazon!… Ces grands espaces verts…. Un terrain de golf dans sa cour…. On y a tous rêvé, certains d’entre vous réussissent encore, mais force est d’admettre que c’est de l’entretien et qu’avec le virage vert qu’a pris notre gouvernement, et il était temps!, c’est de plus en plus ardu d’avoir un gazon parfait… sans oublier qu’à certains endroits, sur le bord des cours d’eau, il y a maintenant interdiction de tonte…

La tendance est donc à essayer de trouver autre chose, une alternative au gazon, et qui, pendant qu’on y est, ne requiert pas d’entretien… À la blague, je suggère toujours le «tapis de gazon» en plastique: c’est vert, et doux pour les pieds et pas de tonte! Vous aurez compris qu’en fait tout ce qui est vivant demande un minimum de soin.

Ce qu’il y a de plus populaire en ce moment pour remplacer le gazon c’est le trèfle blanc, à pousse basse. Pas très coûteux, c’est une semence facile d’établissement, qui germera règle générale dans les 5 à 7 jours. Bien qu’on le qualifie de pousse basse, le trèfle pousse quand même un peu. Il pourrait atteindre 30 cm, et donc il est préférable de le couper. Vous aurez besoin de le faire moins fréquemment que la pelouse, soit aux 2 ou 3 semaines sans problème. Il tolère très bien le piétinement et fleurit évidemment si on le laisse pousser. Attendez-vous à avoir besoin de ressemer, comme pour les semences à gazon. Le taux de germination n’est pas à 100%, d’autant plus que les oiseaux viennent se servir, que le vent promène la semence, etc. Mais c’est donc un excellent choix! Résultat assuré!

J’avais malgré tout envie de vous parler d’autres alternatives… Des couvre-sol qui pourraient tranquillement remplacer la pelouse…

Commençons par le plus connu: le thym! En pleine floraison en ce moment, en rose ou en blanc, le thym est un couvre-sol tout simplement fantastique. Surtout utilisé entre les pierres plates d’un sentier ou en bordure d’un muret de pierre, il sera en fait un choix exceptionnel pour remplacer la pelouse. Il tolère très bien le piétinement, le gros soleil et même la sécheresse. Aucun besoin de le tondre, et il se couvre de fleurs en juin. Pas de problème en pente, pas attaqué par les vers blancs, il est presque parfait! Bon évidemment, il y a un petit hic: c’est un peu plus dispendieux que le trèfle ou le gazon… On peut le semer, si on a le temps de s’en occuper un peu. La semence est petite, et elle a besoin de chaleur et de soleil pour germer; on ne la recouvrira donc pas de terre. C’est en juin le meilleur temps pour le faire. Il faut garder la terre humide, avec une fine bruine, sans trop la mouiller… bref c’est un tout petit peu plus technique qu’un autre semis. Autrement, nous en vendons en caissettes, et avec une caissette on peut certainement faire quelques six à huit petits plans; ça se divise vraiment très bien. C’est aussi disponible en pots de 4 po évidemment. Ce que je vous suggère, si vous voulez tranquillement remplacer votre pelouse par du thym, c’est ou bien d’y aller avec une bande à la fois ou alors de faire des trous dans la pelouse et de remplacer par du thym. Ce sera superbe! Mais il y a encore autre chose… l’arenaria verna, une jolie mousse verte, au soleil ou à la mi-ombre, qui se couvre de délicates fleurs blanches en juin-juillet, de 5 cm de hauteur.

La prunella et l’ajuga sont aussi d’excellents choix! Elles sont souvent confondues. Feuillage qui reste au sol et une tige florale se dresse à environ 15 cm, avec des fleurs bleu-violacé. Très agressives toutes les deux, demandent peu d’entretien. L’ajuga fleurit en mai-juin, et la prunella en juin-juillet. Elles tolèrent également un piétinement moyen, sauf en période de floraison naturellement…

Pour les endroits plus à l’ombre et parce que ni le thym, ni l’arénaria ne seront heureux à l’ombre, il y a le vinca (pervenche) qui est le choix #1. Feuillage persistant d’un vert luisant, ou encore panaché, fleurs bleues ou blanches, en sous-bois ou dans une plate-bande à l’ombre, c’est tout simplement sublime.

La lysimachia nummularia est aussi indiquée pour les endroits à l’ombre. Sa croissance est très rapide; elle prendra toute la place qu’on lui laissera! Floraison jaune très jolie! Tout indiquée sur le bord des bassins, elle descendra même dans l’eau! La lysimaquia nummularia aurea aura quant à elle un feuil-lage plus jaune et sera moins heureuse à l’ombre totale, mais à la mi-ombre ou au soleil, pas de problème… si le sol est frais!

Mes coups de cœur maintenant…

Pour les interstices d’un sentier de pierres plates par exemple, la menthe pouliot! Peu envahissante, bien qu’il s’agisse d’ une menthe, délicate, beau feuillage vert et de petites fleurs roses….et cette odeur de menthe… À découvrir! Et en restant dans les fines herbes, comme couvre-sol toujours entre les pierres d’un sentier ou en bordure d’un muret, essayez l’origano gold crisp! Petite feuille d’un jaune doré, tapissant, WOW! Cette couleur!… et cette odeur! Ça vous réveille un sentier! L’essayer, c’est l’adopter!

Chantal Rochette

Au Coin du Jardin

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.