Partenariat Saint-Sauveur / Piedmont / Morin-Heights maintenant envisagé

Partenariat Saint-Sauveur / Piedmont / Morin-Heights maintenant envisagé
Actualité

Piscine municipale… ou INTERmunicipale?!

Deux visions s’affrontent dans ce dossier: locale et régionale

Le projet de piscine municipale à Saint-Sauveur semble prendre une autre tangente que celle développée au départ par le maire Michel Lagacé; une nouvelle impulsion a en effet été donnée au projet, sous l’égide des maires de Saint-Sauveur, de Piedmont et de Morin-Heights.
«Nous discutons actuellement à trois maires, explique Michel Lagacé de Saint-Sauveur. L’idée serait celle d’une piscine qui desserve nos trois communautés. Bien évidemment, la piscine serait beaucoup plus imposante que celle prévue au départ, puisqu’elle serait destinée à accommoder une plus grande population.» Michel Lagacé a confirmé que le lieu serait alors différent de celui envisagé au départ, qui était celui de l’ancien garage municipal sauverois, qui se trouve Place de la Mairie; il n’a pas voulu cependant préciser quels sites sont maintenant envisagés.

Pour qui? En quel lieu?
À quel prix? Deux visions…

Charles Garnier, Préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut, souhaiterait bien évidemment que ce projet permette de desservir l’ensemble du territoire: «Au départ, le maire de Saint-Sauveur, Michel Lagacé, faisait cavalier seul avec son idée de piscine, qu’il souhaitait voir implantée à Saint-Sauveur, par Saint-Sauveur et pour Saint-Sauveur. Les discussions qu’il mène avec ses homologues témoigne d’un changement dans la vision du projet; il reste que mon souhait premier, comme Préfet, demeure le même: que l’infrastructure soit accessible à l’ensemble des citoyens des 10 municipalités des Pays-d’en-Haut, à un coût raisonnable.» En ce sens, la vision de M. Garnier diffère encore de celle de M. Lagacé qui lui souhaiterait rapatrier pour Saint-Sauveur, Piedmont et Morin-Heights l’ensemble des subventions disponibles pour les infrastructures sportives, celles qui demeurerait «inutilisées» par les municipalités plus petites. Car il faut savoir que ce n’est pas l’ensemble des 10 municipalités qui souhaite participer au financement d’une piscine intermunicipale, pour la portion qui ne serait pas couverte par les subventions.
«Il est certain que moi, poursuit le Préfet, je verrais bien l’emplacement près de la polyvalente A-N-Morin, à Sainte-Adèle. Pour M. Lagacé, en revanche, il ne semble pas être question que la piscine voit le jour ailleurs que sur son territoire. Dans tous les cas, je maintiens que les subventions qui vont être versées le seront pour des projets régionaux. Je dis alors aux plus petites municipalités, celles qui ne veulent pas participer au financement pour la portion non couverte par les subventions: n’abandonnez pas votre quote-part sans négocier des tarifs préférentiels pour l’accès à la piscine par vos citoyens! Il ne faudrait pas que l’on exige des prix ridiculement élevés, qui décourageraient ces citoyens d’accéder à la baignade… Je peux prendre l’exemple de la bibliothèque de Saint-Sauveur: le prix d’adhésion est inexistant pour les Sauverois; en revanche, si quelqu’un de Morin-Heights, disons, souhaite s’y inscrire, il doit débourser 150$ par année! Cela peut vite devenir ré­dhibitoire…» Pour M. Lagacé, il n’est pas question de cela, et il est clair à ce sujet: «Que ces plus petites municipalités et leurs citoyens sachent que la proposition qui émane de nous (les trois maires impliqués dans le projet) qu’il est bien évident pour nous que nous leur offrirons un tarif d’accès véritablement préférentiel comparativement à celui qui sera demandé aux autres municipalités environnantes.»

De plus en plus de partenariats…

Michel Lagacé a déjà pu juger de l’efficacité de certains partenariats établis entre Saint-Sauveur et d’autres municipalités; c’est en effet avec lui qu’ont été établis les partenariats pour la caserne de pompiers (avec Piedmont) et de l’écocentre (avec Piedmont et Morin-Heights), les deux se trouvant sur le territoire sauverois.

Clément Cardin, maire de Piedmont, est fort positif lui aussi quant aux discusions menées avec M. Lagacé; le Conseil municipal a d’ailleurs adopté une résolution à cet effet cette semaine. Le maire piedmontais souligne l’importance qu’une piscine représente pour le bien-être des citoyens et reconnaît les aspects bénéfiques de ce genre de partenariats: «L’on peut vraiment parler ici d’une activité qui s’adresse à tous, à tout âge, qui est saine. Nous faisons de plus en plus de ce genre de partenariats qui permettent de mener à bien des dossiers, avec efficacité, en réduisant les coûts pour nos citoyens, tout en augmentant les avantages.»

Il reste que les citoyens attendent depuis longtemps une piscine digne de ce nom dans la région; l’on peut aujourd’hui se demander notamment combien de temps pourrait prendre encore les différentes études menant à sa réalisation, selon que celle-ci se fasse avec ces trois municipalités ou encore avec l’ensemble du territoire de la MRC…

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X