pub de recyclage
(Photo : Simon Cordeau)
DSC_0573
|

Piedmont dévoile son circuit patrimonial

Par Simon Cordeau

Impatiente de célébrer son 100e anniversaire, la Municipalité de Piedmont a débuté les festivités en dévoilant les premiers panneaux de son nouveau circuit patrimonial.

« C’est un projet historique et culturel qui parle de nous, de notre communauté, des familles et des bâtisseurs de notre magnifique municipalité. C’est un projet rassembleur, autour duquel plusieurs membres de notre collectivité et certains de notre administration se sont réunis afin de permettre la concrétisation de ce projet, à l’aube de notre 100e anniversaire », a déclaré Nathalie Rochon, mairesse de Piedmont.

« La MRC des Pays-d’en-Haut se fait un devoir d’appuyer les projets de rayonnement et de développement des villes et municipalités sur notre territoire. La Municipalité de Piedmont et sa dynamique administration en font partie, pour notre plus grande satisfaction », a ajouté André Genest, préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut.

Douze panneaux pour raconter

Quatre panneaux patrimoniaux ont été dévoilés lors de l’événement à la salle communautaire de la gare de Piedmont, vendredi 24 septembre. Au final, le circuit comptera douze panneaux, installés à travers la municipalité à des endroits centraux pour la communauté ou son histoire, comme le bureau de poste, l’hôtel de ville, la maison Jackrabbit et la vieille gare. Les panneaux seront installés au cours de la prochaine année, afin d’amorcer les festivités du centenaire, en 2023.

La préparation de ce circuit a nécessité près de deux ans de travail de la part du comité Patrimoine de Piedmont, présidé par la conseillère Diane Jeannotte. L’équipe a recueilli les histoires des Piedmontaises et des Piedmontais, pour raconter celle de la municipalité et les immortaliser. Le plus difficile, confie Mme Rochon, a été de trou-ver des photos d’époque, qui enjolivent les panneaux.

Plus de 100 ans d’histoire

La Municipalité de Piedmont est officiellement formée en 1923, mais son histoire commence bien avant. En 1845, des colons commencent déjà s’installer au carrefour du chemin de la Côte Saint-Lambert, qui mène à Saint-Sauveur, et le chemin de la rivière du Nord, devenue la rue Principale. En 1851, le jeune hameau compte déjà neuf familles, deux magasins et trois boutiques de forge. Une cinquantaine de personnes forment alors cette nouvelle communauté.

L’histoire de Piedmont est intimement liée à celle de Saint-Sauveur. En 1855, c’est même à Piedmont qu’est établi le premier bureau de poste de la vallée! Suivront beurreries, hôtels et auberges qui feront prospérer la communauté autour de ce carrefour stratégique dans la région.

Les panneaux patrimoniaux mettent aussi à l’honneur les familles fondatrices de Piedmont, comme les Charbonneau, les Paquin, les Raymond et les Lutfy.

Soulignons par ailleurs que Piedmont a eu sa première mairesse… en 1957! Eileen-Elisabeth Consiglio nait à Montréal, puis s’installe à Piedmont en 1945. Lors de sa première assemblée de conseil, elle s’engage : « à servir la population de Piedmont et non à se servir ». Elle est alors la deuxième femme au Québec à occupe le poste de maire!

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. Alain Daviault

    Pour M,Genest c’est trente ans de politique sans rayonnement et sa culture est le silence.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.