pub de recyclage
(Photo : Nordy)
Mont-Habitant
|

Pôle Mont-Habitant : La Ville s’engage, PASS satisfait

Par Simon Cordeau

Lors d’une rencontre le 22 mars dernier, la Ville de Saint-Sauveur a confirmé son intention de pérenniser les sentiers du pôle du Mont-Habitant. Cet engagement formel de la Ville a été accueilli avec enthousiasme par le président de Plein air Saint-Sauveur (PASS), François Trudeau.

« Ça correspond exactement aux demandes qu’on avait faites. C’est une très grande évolution. C’est la nouvelle majeure de l’année pour le plein air à Saint-Saveur », s’est réjoui M. Trudeau. Le pôle du Mont-Habitant comporte le massif et un grand réseau de sentiers, connecté aux autres pôles développés à Saint-Sauveur et aux sentiers des villages avoisinants. Son développement est au cœur du plan de développement de PASS, souligne M. Trudeau.

« C’est le fruit d’un très long travail. Ça fait des années qu’on travaille là-dessus. Le pôle du Mont-Habitant est très utilisé, malgré un terrain difficile. C’est 17 km de sentiers d’une qualité excellente. Il s’agit d’un endroit unique dans la région, qui est très attractif. »

Engagement sincère

Dans une publicité de la Ville publiée dans nos pages (voir p.8-9), le maire de Saint-Sauveur Jacques Gariépy déclare : « L’objectif du conseil municipal à cette étape est précis : éviter que les sentiers ne soient détruits et pérenniser les sentiers récréatifs localisés dans un espace naturel appartenant à la Ville. »

M. Trudeau croit que les intentions de la Ville sont sincères. « Avec tout le travail qu’on a fait, pour éduquer, sensibiliser, négocier, échanger des idées avec la Ville, tout ça au fil des années… Oui, c’est un engagement que j’ai eu directement du maire. […] C’est Saint-Sauveur qui doit faire les premiers pas. Donc ils ont mis le pied à terre et ont décidé que le pôle [du Mont-Habitant] était important pour eux. »

Pression citoyenne

Questionné sur le rôle des pressions citoyennes et de la démission de M. Dubuc, vice-président de PASS, sur l’engagement public que la Ville a pris, M. Trudeau a reconnu leur impact, mais est demeuré prudent. « Nous, notre travail, c’est de pérenniser les sentiers. L’immobilier, on n’est pas là-dedans. […] Il y a plusieurs éléments décisifs. C’est sûr que la pression citoyenne en est une, mais pas seulement celle autour du projet immobilier. Avec la pandémie, les gens ont pris conscience des effets sur le bien-être que le plein air apporte, de la beauté naturelle [du pôle du Mont-Habitant]. Ça a une importance capitale dans cette évolution-là. Il y a plein de nouveaux usagers dans les sentiers. Ils ne vont pas s’arrêter demain. C’est un mode de vie, qui s’accorde parfaitement aux valeurs des Laurentides et de Saint-Sauveur. Le village est né du plein air et du ski! C’est la vraie nature de Saint-Sauveur qui se fait sentir. »

Passerelle

Pour lier les nouveaux accès des sentiers et protéger le milieu humide, une passerelle de 140m de long devra être aménagée. Toutefois, précise le président de PASS, il faudra être patient. « Il s’agit d’un investissement majeur, d’environ 200 000 $, renouvelé aux 10-12 ans. Souvent, c’est bâti l’hiver, pour être respectueux de la nature. Il faut aussi la permission de différents ministères. »

La pérennisation des sentiers consiste à les protéger et à maintenir leur accès long terme. Le maire, Jacques Gariépy, confirme que 1,7 km de sentiers de Saint-Sauveur, soit ceux du Parc Molson, sont pérennisés. La MRC des Pays-d’en-Haut compte près de 860 kilomètres de sentiers récréatifs officiels sur son territoire.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. Gaetan Allard

    J’en souris de joie d’entendre ces bonnes nouvelles et de réaliser que les élus sont de plus en plus conscients de l’importance de conserver l’accès à la nature pour les résidents, accès qui est devenu une question de santé mentale et physique en ces temps de pandémie 🤔👏👍

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.