|

Prévost propose un nouveau redécoupage de comté

Par Éric-Olivier Dallard

Le maire de Prévost refuse le redécou-page de la carte électorale provinciale. Celui-ci propose plutôt de regrouper quatre municipalités dans le comté de Prévost et d’en créer un nouveau avec le Grand Saint-Jérôme.

Lors des auditions publiques de mardi soir dernier à Saint-Jérôme, le maire Claude Charbonneau a déposé une proposition en vue de redessiner la carte électorale de la région. Sa démarche a reçu l’appui de l’ex-députée de Prévost, Lucie Papineau et de son successeur, le candidat péquiste Gilles Robert. M. Charbonneau trouve invraisemblable d’adjoindre sa ville au comté de Bertrand. «Tout se passe autour de Saint-Jérôme, même la caisse porte ce nom. Et nous ne faisons pas partie de la MRC des Pays-d’en-Haut, mais bien de celle de la Rivière-du-Nord. Qu’on soit 60 000 électeurs, c’est une chose. Mais les distances comptent aussi.» Pour illustrer la situation, Lucie Papineau a rappelé que les gens de Sainte-Sophie doivent se rendre à Sainte-Julienne pour rencontrer leur député.

La proposition suggère que cette municipalité soit plutôt incluse dans le nouveau comté de Prévost qui engloberait Sainte-Sophie, Saint-Colomban, Prévost et Saint-Hippolyte. Pour obtenir un électorat suffisant, le comté regrouperait également une portion de l’ancienne municipalité de Bellefeuille, laissant la ville de Saint-Jérôme encadrée dans son nouveau comté.

Les commissaires étudieront les diverses propositions présentées tout au cours de l’été. Il faudra patienter encore plusieurs mois avant qu’une décision finale soit établie. Une vingtaine de personnes ont participé au processus, y compris le maire de Saint-Jérôme, Marc Gascon.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.