|

remière convention collective de niveau 1 ntre Sainte-Adèle et ses policiers

Par Éric-Olivier Dallard

La première convention collective 2004-2009, qui répond aux obligations, normes et spécificités d’un corps policier municipal de niveau 1, a été signée le 28 mai dernier entre la Fraternité des policiers et policières de Sainte-Adèle et la Ville de Sainte-Adèle. «C’est une convention collective que l’on souhaitait avantageuse autant pour les syndiqués que pour la Ville, et nous sommes heureux qu’elle ait été conclue à la satisfaction des deux parties» a commenté le maire Descôteaux.

On se souviendra qu’en 2001 la Ville de Sainte-Adèle a fait le choix de conserver son corps policier. Avec la réforme de la carte policière de 2000, le gouvernement a établi des niveaux de services de 1 à 6. Pour conserver son corps policier et répondre aux exigences du niveau 1, Sainte-Adèle a dû déposer un plan d’action qui bonifiait son offre de services en matière de supervision, de patrouille 24h sur 24, 7 jours semaine, d’ajout d’enquêteurs, d’un préventionniste et d’un coordonnateur. Ce qui l’amena à passer d’un effectif de 12 à 22 membres: 3 membres de direction, 4 superviseurs, 1 coordonnateur, 3 enquêteurs, 10 patrouilleurs et 1 préventionniste. Il aura fallu trois ans d’harmonisation aux nouvelles normes et de négociations pour compléter l’entente. Pour Gary Moore, directeur du Service de police de Sainte-Adèle et membre des représentants de la partie patronale, le défi était grand pour arriver à offrir le niveau de qualité de services et de sécurité désiré, une présence accrue et des délais d’intervention réduits au minimum. Il a fallu revoir à la loupe et planifier plusieurs définitions de tâches, conditions de travail, procédures d’examen et horaires. M. Moore a tenu à souligner le respect dans lequel se sont déroulées les négociation, malgré les inévitables délais d’horaire: «Nous avons réécrit une convention collective à partir de zéro. Maintenant que nous sommes bien documentés sur les exigences relatives au niveau 1, nous allons tester notre nouveau contrat de travail et nous serons en mesure de l’ajuster rapidement aux besoins, dès janvier 2010, si nécessaire».

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.