Tournée des ressources intermédiaires à Saint-Sauveur

Par Rédaction

Rédaction – À l’occasion de la grande Tournée de l’Association des ressources intermédiaires d’hébergement du Québec (ARIHQ), les propriétaires des ressources intermédiaires de la région des Laurentides se sont réunis à Saint-Sauveur pour échanger sur les enjeux propres à la région.

Les Laurentides comptent 103 ressources intermédiaires, qui hébergent 1 504 personnes vulnérables (personnes aînées, vivant avec une déficience physique, intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme). « Les ressources intermédiaires font des miracles au quotidien, mais la collaboration et l’investissement gouvernemental est primordial pour continuer d’offrir des milieux de vie de haute qualité et évolutifs », explique Marie-Eve Brunet-Kitchen, directrice générale de l’ARIHQ.

Le financement « n’est pas adapté »

« Les résidents sont au coeur des actions au quotidien des ressources intermédiaires. Il est pour nous fondamental d’offrir des milieux de vie adaptés aux besoins de chacun, avec un personnel formé et engagé. Pour ce faire, il faut cependant que les balises financières soient en adéquation avec les exigences de la main-d’œuvre et du coût de la vie », souligne Gaëtan Jolicoeur, propriétaire et gestionnaire d’une ressource intermédiaire.

L’ARIHQ rassemble et soutient plus de 1 000 ressources intermédiaires qui offrent des services à près de 17 700 personnes vulnérables à travers toutes les régions du Québec, à savoir des aînés en perte d’autonomie, des personnes vivant avec une déficience intellectuelle, un handicap physique, une problématique de santé mentale ou de toxicomanie.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *