|

Tout le monde à bord!

Par Éric-Olivier Dallard

En 2007, les transports en commun ont affiché une augmentation de 3,1% à l’échelle nationale, portant le nombre de déplacements au niveau record de 1,76 milliard.

Cela représente une augmentation de 52 millions de déplacements. Les Laurentides arrivent au 4e rang des communautés enregistrant les hausses les plus significatives, avec 14,9% d’augmentation d’achalandage. À titre comparatif, Charlottetown a réussi à attirer 25,5% de plus d’usagers. La dernière étude de l’Association canadienne du transport urbain indique qu’il faudrait injecter 40,1 G$ dans les transports en commun d’ici 2012. L’ACTU préconise la mise en place d’une stratégie nationale avec financement à long terme. Du côté de Québec, le ministère des Transports espère augmenter l’offre de services de 16% et l’achalandage de 8% dans les mêmes délais. Pour sa part, la Société de transport de Laval (STL) entend doubler la fréquence des autobus en dehors des heures de pointe d’ici 2 ans.
Ça roule à Sainte-Thérèse

Par ailleurs, Nova Bus est sur le point d’inaugurer une nouvelle usine d’assemblage à Plattsburgh. La cérémonie officielle d’inauguration est prévue pour la fin du printemps. L’entreprise de Sainte-Thérèse est détenue par Volvo Bus Corporation, deuxième groupe manufacturier en importance au monde dans le domaine des autocars et des autobus urbains. Ces dernières années, on a vu apparaître des véhicules à émissions réduites, des autobus articulés et des systèmes intégrés de transport intelligents. Beaucoup de ceux-là circulent à Vancouver, New York ou en Californie. Plusieurs de ces véhicules empruntent actuellement les circuits de Saint-Jérôme et des Basses-Laurentides à titre expérimental. Nova Bus opère deux usines au Québec, respectivement situées à Saint-Eustache, où on fait l’assemblage et Saint-François-du-Lac, où on construit les structures ainsi que certaines pièces et composantes utilisées dans la fabrication des véhicules.

Un région fertile en transport

Pendant que Nova Bus se taille confortable au niveau des transports urbains, les Autobus Galland, fondés en 1941 à Ste-Scholastique, développent les longs parcours et le transport écolier. En août 2005, le Groupe Galland a fait l’acquisition des services urbains, interurbains et nolisés de la région des Laurentides. Ceci représente annuellement le transport de 125,000 passagers et de 24,000 colis.

Paul Galland est à l’origine de l’entreprise. L’entrepreneur était secondé par son fils aîné Réal, puis par Jean-Charles, en 1949. Depuis la fin de l’année 2004, Autobus Galland est l’une des deux seules entreprises de transport par autobus de la province à être certifiées au Bureau de normalisation du Québec (BNQ).

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.