|

Un 10e arbre pour la Paix

Par Éric-Olivier Dallard

Les membres d’Amnistie internationale (A.I.) de Saint-Jérôme/Laurentides sont surnommées les «planteuses d’arbres» de la Section canadienne francophone de cet important mouvement. Ce surnom fait référence aux arbres plantés chaque année en souvenir d’hommes et de femmes qui ont été emprisonnés pour leurs idées.

Le samedi 6 septembre, sur le coup de 11h, le public assistera à l’inauguration officielle de la Place de la Paix (entre les rues Parent et du Palais). On y plantera un arbre baptisé Abdderrahman (Abdu) Khalladi, du nom de cet ex-prisonnier d’opinion, libéré après 11 ans de torture en Tunisie, son pays d’origine. «Adopté» par trois groupes d’A.I., celui-ci a été libéré à force de pressions et après avoir reçu des centaines de messages d’encouragement d’enfants des écoles primaires et secondaires de Saint-Jérôme et de partout en province. Réfugié au Canada depuis, il sera présent en compagnie de sa famille lors de l’événement.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.