Un groupe de Québec retenu par l’UQO pour la réalisation de son campus universitaire à Saint-Jérôme

Un groupe de Québec retenu par l’UQO pour la réalisation de son campus universitaire à Saint-Jérôme
Actualité

Malgré des propositions de Saint-Jérôme et de l’Outaouais

Accès a appris que trios propositions étaient en lice pour la réalisation du campus universitaire de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) à Saint-Jérôme: l’un venait d’un groupe de l’Outaouais, l’autre d’un groupe jérômien (Construction Généphi), et le dernier d’un groupe de Québec. C’est à ce dernier que sera finalement confié l’édification du campus.

En effet, le conseil d’administration de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) a retenu la proposition du Groupe commercial AMT pour la réalisation de son campus de Saint-Jérôme.

Un comité d’évaluation formé par le conseil d’administration de l’UQO a analysé au cours des dernières semaines trois propositions au terme de son processus d’appel d’offres pour la construction de son campus situé au coin des rues Saint-Joseph et Labelle, face à la mairie de Saint-Jérôme. Selon le conseil d’administration, sa recommandation «s’appuie sur l’expérience du promoteur dans la réalisation et l’exploitation de ce type de projet, du concept proposé, du plan d’affaires et financier, du prix et du développement durable.» La réalisation de ce projet est conditionnelle aux autorisations du gouvernement du Québec. Des discussions auront cours à ce sujet en mai en vue de confirmer son financement. Le début des travaux est prévu dès l’automne 2008.

Rappelons que le modèle retenu par l’UQO s’inspire du partenariat utilisé par l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) pour son campus de Lévis. C’est d’ailleurs le Groupe commercial AMT présidé par Jacques Tanguay qui a réalisé ce projet. L’immeuble à construire sera traité comme une cession en emphytéose par l’Université. Le Groupe commercial AMT fournira durant toute la durée de l’emphytéose, les services de gestion, l’entretien, la surveillance et l’acquittement des frais d’exploitation tels que définis au document d’appel d’offres. L’im-meuble sera cédé à l’UQO au terme de l’entente, soit après 25 ans. Ce campus comprendra un immeuble de 10 000 mètres carrés, dans lequel on trouvera des salles de classe, des laboratoires, une bibliothèque, des bureaux, une aire de rencontre pour les étudiants et des services auxiliaires, tels que cafétéria, salle d’entraînement, librairie, etc.

Plus de 900 étudiants réguliers sont attendus en septembre dans les différents programmes offerts par l’UQO au Centre d’études universitaires des Laurentides (CEUL). En janvier 2010 plus d’un millier d’étudiants pourront être accueillis dans les locaux du nouveau campus de l’UQO à Saint-Jérôme.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X