Un projet de revitalisation de la rivière du Nord aboutit à un film

Un projet de revitalisation de la rivière du Nord aboutit à un film
Actualité

Le Club Optimiste de Val-David/Val-Morin a mobilisé au fil des ans un nombre impressionnant d’intervenants dans le but de revaloriser la rivière du Nord. Près de dix ans plus tard, ces efforts aboutissent à un court-métrage qui suit le parcours de jeunes écologistes en herbe.
«Ce film est un éloge à un joyau», a confié Jean-Guy Rousseau, du Club Optimiste. Visiblement ému, M.Rousseau a rappelé qu’un tel projet n’aurait jamais eu autant d’impact sans l’implication et le dévouement de ses nombreux partenaires, dont les Scouts, Abrinord et l’organisme Cri du Cœur. Celui-ci n’a pas manqué de mentionner son pionnier, Germain Alarie. Ainsi, un simple projet de nettoyage des berges s’est peu à peu transformé en un processus beaucoup plus vaste qui consistait non seulement à reboiser les pourtours de la rivière, mais à mesurer son degré de pollution selon les circonstances. Les résultats des analyses sommaires compilés par des étudiants et des enseignants de la Poly-valente des Monts qui ont parcouru la rivière du Nord du lac de la Montagne noire jusqu’au lac Raymond, ont même fait l’objet de rencontres avec les élus. Le député de Bertrand et les maires de Val-David et de Saint-Agathe se sont penchés sur la problématique et ont tenté tour à tour de lancer quelques pistes de solution. «Le concept a évolué dans notre capacité de valoriser notre rivière», d’expliquer Jean-Guy Rous-seau. Matthieu Houle-Beausoleil, un passionné de cinéma depuis l’âge de quatre ans, a scénarisé, réalisé et monté le film, avec l’aide de l’enseignant Robert Arse-neault, responsable des documents audiovisuels et de la géographe Sandrine Desaulniers. La musique originale a été composée par deux autres élèves, Jérémie Léonard et David Bégin. L’enseignant Jean-François Giasson a quant à lui, supervisé l’expédition.
«Le fait de descendre la rivière en canot-camping nous a fait réaliser que ce cours d’eau est beaucoup plus pollué qu’on le pensait», de dire Stéphanie Clermont, qui était de l’équipage de l’an dernier. « La source» sera diffusé prochainement à la télévision communautaire des Pays-d’en-Haut.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X