Ville de Prévost: Cinq conseillers quittent l’Équipe Richer

Ville de Prévost: Cinq conseillers quittent l’Équipe Richer
Thomas Gallenne
Actualité

Fait inédit au conseil de Ville de Prévost: cinq conseillers quittent le parti politique «Équipe Richer – Alliance des Citoyen(ne)s de Prévost». Gaétan Bordeleau, Danielle Léger, Claude Leroux, Brigitte Paquette et Joël Badertscher ont été démocratiquement élus le 3 novembre 2013 par les citoyens et citoyennes de Prévost. Or, ils ont tous remis publiquement leur démission du parti du maire Germain Richer, lors de la séance d’ajournement du conseil du lundi 27 avril dernier.

Selon les élus, ces derniers leur font confiance pour veiller à la saine gestion des fonds publics de la ville de Prévost dans le meilleur de leur intérêt. Ils

déposent auprès de leurs citoyens les constats suivants: «Considérant que nos valeurs de transparence guident notre présente décision et ce, dans le meilleur intérêt des citoyens de Prévost; considérant le fait que notre allégeance ne va pas à un parti politique, mais bien à la recherche de l’intérêt général; considérant que les membres du conseil de ville éprouvent régulièrement des difficultés pour l’obtention de documents complémentaires dans certains dossiers pour pouvoir prendre des décisions éclairées; considérant le manque de communication et le fait que nous sommes mis devant le faitaccompli.» Les conseillers mentionnés se réunissent

régulièrement depuis plusieurs mois afin de faire avancer les dossiers, mais selon eux, les choses ne progressent pas. Pour ces raisons, les cinq conseillers quittent l’Équipe Richer, Alliance des Citoyen(ne)s de Prévost. Cependant, ils mentionnent qu’ils demeurent conseillers dans leur district respectif, dans l’intérêt de leurs électeurs. Ils travailleront en collégialité avec les autres élus à la table du conseil.

Ajoutons que ces derniers disent n’avoir aucune hostilité envers le maire et qu’ils ont toujours apprécié son soutien.

Aujourd’hui, ils invitent ce dernier à endosser la même mission qu’eux, soit de mettre tous les efforts possibles et nécessaires pour rétablir un climat de travail collaboratif, harmonieux et basé sur la confiance.

«Nous pourrons dès lors faire avancer les nombreux dossiers dans lesquels nous nous sommes engagés», conclut les cinq conseillers démissionnaires.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thomas Gallenne

Directeur de l'information

[+] Plus dans Actualité

X