L'impact du verglas en janvier 1998. Source : Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), Fonds La Presse.
|

1998 : L’actualité il y a 25 ans

Par Simon Cordeau

À quoi ressemblait l’actualité il y a 25 ans, lors de la première édition d’Accès ? Voici quelques événements qui ont retenu l’attention en 1998.

5 janvier : La crise du verglas

Du 5 au 9 janvier, entre 50 et 80 mm de pluie verglaçante s’abat sur le Québec. Les lignes électriques, routes, maisons et infrastructures sont touchées. Certaines sont même détruites sous le poids de la glace. Rapidement, le Québec est paralysé par le verglas.

Jusqu’à 1,4 million de foyers se retrouvent sans électricité. Certains ne retrouveront le courant qu’un mois plus tard, le 6 février. Victimes du froid, du manque d’eau et de nourriture, 100 000 personnes reçoivent l’ordre d’évacuer leur domicile.

30 avril : Jean Charest au Parti libéral du Québec

Jean Charest démissionne de ses fonctions comme chef du Parti progressiste-conservateur du Canada le 2 avril. Il quitte ainsi la politique fédérale pour se lancer dans l’arène provinciale, comme chef du Parti libéral du Québec. Les fédéralistes québécois cherchent une personnalité forte pour déloger le Parti québécois, après la victoire du NON au référendum de 1995. Charest deviendra premier ministre du Québec en 2003 et le restera jusqu’en 2012.

23 septembre : François Legault entre en politique

Lucien Bouchard, le premier ministre du Québec, annonce un remaniement ministériel et nomme François Legault ministre de l’Industrie, du Commerce, de la Science et de la Technologie. Ce dernier n’est pas encore élu à l’Assemblée nationale, mais remportera la circonscription de Rousseau en novembre. Le 15 décembre, il est nommé ministre de l’Éducation.

Legault quitte le Parti québécois en 2009. Il forme ensuite la Coalition avenir Québec (CAQ), qui devient un parti politique en 2011. En 2018, il est élu premier ministre du Québec.

1er octobre : Hausse du salaire minimum

Le salaire minimum passe à 6,90 $ au Québec. En 2023, il est à 15,25 $. En dollars constants, le salaire minimum de 1998 équivaudrait à 11,99 $ en 2023.

1er novembre : L’ADISQ

Kevin Parent et Lynda Lemay remportent les Félix d’interprètes de l’année à l’ADISQ. Lili Fatal est sacré Révélation de l’année, et Dubmatique décroche Groupe de l’année. Parmi les autres lauréats, notons Dehors novembre des Colocs pour Album rock de l’année, Notre-Dame de Paris pour Album pop de l’année, Enchantée de Carmen Campagne pour Album jeunesse de l’année, et L’album du peuple – volume 1 Made for France de François Pérusse pour Album humour de l’année.

30 novembre : Élections générales au Québec

Le Parti québécois (PQ), dirigé par Lucien Bouchard, est reporté au pouvoir avec 76 sièges et 42,9 % du vote. Le Parti libéral (PLQ) de Jean Charest forme l’opposition officielle, avec 48 sièges et 43,6 % du vote. L’Action démocratique (ADQ) de Mario Dumont remporte 1 siège et 11,8 % du vote.

7 mars 1999 : Prix Jutra

La première soirée des prix Jutra (aujourd’hui le Gala Québec Cinéma) célèbre le cinéma d’ici et récompense les films sortis en 1998. Le Violon rouge du réalisateur François Girard remporte la soirée avec huit prix, dont Meilleur film, Meilleure réalisation et Meilleur scénario. Alexis Martin remporte Meilleur acteur pour Un 32 août sur terre, le premier long métrage de Denis Villeneuve. Les Mots magiques de Jean-Marc Vallée décroche Meilleur court métrage de fiction. Les Boys gagne Le Billet d’or, pour le plus d’entrées en salles.

Sources : Wikipédia, Bibliothèque et Archives nationales du Québec

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *