(Photo : Équipe Laurence)
La technologie utilisée à partir des bassins d’eau usée produit déjà des résultats au- delà des espérances de ses concepteurs.
|

Utiliser les eaux usées pour chauffer et climatiser

Par Luc Robert - Initiative de journalisme local

La firme de génie civil Équipe Laurence et la Ville de Sainte-Adèle donnent naissance à une toute nouvelle technologie énergétique destinée au chauffage et à la climatisation du Campus Équipe Laurence, grâce à l’utilisation des eaux usées.

La firme d’Équipe Laurence réalise une première au Québec. Cette première s’inspire en grande partie d’un concept dérivé de la géothermie : l’hydrothermie. Elle a été possible grâce à un partenariat environnemental avec la Municipalité de Sainte-Adèle.

Cette technologie a été développée par des ingénieurs d’Équipe Laurence et ses partenaires. Elle est destinée au chauffage et à la climatisation de son tout nouveau siège social. Elle n’aurait pas pu voir le jour sans ce partenariat qui contribue à réduire l’empreinte carbone de la ville et du Campus Équipe Laurence. La technologie est perçue comme une inspiration en matière de développement durable et d’efficacité énergétique.

« Nous sommes fiers de faire œuvre utile avec cette innovation, qui a le mérite d’être grandement écologique et qui offre la vertu de pouvoir s’appliquer ailleurs, dans l’ensemble du monde municipal du Québec, là où les conditions le permettent et ainsi contribuer à réduire l’empreinte carbone des municipalités », a indiqué le président et chef de la direction d’Équipe Laurence, Alexandre Latour.

Eau tempérée

Cette technologie unique permet de chauffer et climatiser le siège social de la firme, et les bâtiments qui s’ajouteront éventuellement, en puisant l’énergie dans les étangs aérés, à proximité de l’usine de traitement des eaux de la ville de Sainte- Adèle. Ce nouveau concept garantit une source d’eau tempérée pendant toute l’année. Cela permet de faire un échange de chaleur avec les eaux usées, pour chauffer/climatiser à l’aide de deux conduites de 150 mm de diamètre installées en forage directionnel, et ce, sans que lesdits étangs aérés ne soient d’aucune façon modifiés, affectés ou endommagés par l’installation du système.

Douze échangeurs de chaleur de type serpentins permettent, dans la foulée, de prendre la chaleur de l’étang l’hiver pour chauffer le bâtiment et le refroidir l’été, par le même principe inversé.

Au-delà des espérances

Après seulement quelques mois d’opération, les résultats dépassent largement les espérances initiales en matière d’efficacité et de dynamique énergétique.

« Ce sont là des résultats clairement démontrés » a soutenu M. Latour, en précisant que les éventuels bâtiments qui seront érigés sur le site du Campus Équipe Laurence pourraient aussi profiter de cette même technologie écoresponsable. Ces résultats sont monitorés en temps réels grâce, notamment, à une station météo installée sur le toit de l’immeuble principal.

En contrepartie du gain énergétique engendré, Équipe Laurence s’est engagée à faire un don perpétuel de 2 500 $ par année à l’un des organismes à but non lucratif du milieu, œuvrant dans le territoire de la Ville de Sainte-Adèle. M. Latour a conclu en disant que le Campus Équipe Laurence vise à devenir un campus de génie civil inspirant, qui capitalise sur un écosystème de travail offrant un équilibre travail-nature d’exception.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.