pub de recyclage
|

L’homme est le remède de l’homme

Par Éric-Olivier Dallard

Zale Seck

À l’origine de ce voyage au Sénégal, Zale Seck, musicien sénégalais très populaire dans son pays, installé à Saint-Jérôme depuis quelques années. Zale, auteur-compositeur-interprète, s’est illustré au Québec par sa présence, notamment au Festival International de jazz de Montréal, aux estivales de Saint-Jérôme ou aux Symphonies des couleurs de Mont-Tremblant.

Outre ses spectacles, Zale donne des cours de percussion (Djembé), ici même à Saint-Jérôme. «Ma mission consiste à réunir les gens et leur faire oublier leur stress, philosophe Zale, au Sénégal, la vie va doucement, on écoute notre corps. Je veux faire partager ma culture avec les Laurentides tout en remerciant les gens de leur accueil et de leur ouverture envers moi.» Zale Seck fait partie de la caste des griots au sein de son ethnie Lebou. Le griot est détenteur et gardien de la tradition orale «Un griot qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle, paraphrase-t-il, Djembé veut dire rassembleur car c’est au son de cet instrument que mon grand-père faisait les annonces au village.» Lors d’un atelier avec un groupe de travailleurs de Bell: «Je leur ai expliqué que le Djembé était le premier cellulaire existant, sourit-il, en une heure de temps, j’ai réussi à les faire débarquer du quotidien, les faire chanter et les faire danser.» Lorsque Zale emmène ses élèves (ses amis) découvrir le Sénégal, la démarche initiatique n’est pas loin: «Teranga veut dire hospitalité et c’est l’emblème du Sénégal, affirme-t-il. Entre-nous, on se touche beaucoup, le contact physique fait partie de l’échange. Nous respectons énormément les valeurs de la famille ainsi que la dignité de la femme dans notre société. C’est une partie du message que je désire transmettre au Québec.» Par ce retour aux valeurs importantes, ce retour vers soi-même et l’ouverture vers les autres que cet humaniste fait passer dans sa musique et ses chansons – un de ses albums s’intitule Beugueunté:Amour des êtres humains – Zale Seck nous enseigne que l’humain est le remède à l’humain et que nous avons tous en nous la capacité de faire passer le message. Vous aurez l’occasion d’écouter Zale Seck le 5 juillet place de la Gare à Saint-Jérôme lors du Festival Multiethnique. D’ici là vous pouvez vous faire une idée de son talent sur:

www.myspace.com/zaleseck

Spectacles à venir: www.zaleseck.com

Cours de percussion: 450-712-0400

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.