(Photo : Simon Cordeau)

Nouvel emplacement : Le Musée du ski est rouvert !

Par Simon Cordeau (initiative de journalisme local)

Le Musée du ski des Laurentides vient de rouvrir, après son déménagement au coin de l’avenue de la Gare et de la rue Principale, à Saint-Sauveur. Pour l’occasion, un « 5 à 7 après-ski » était organisé mercredi, 21 juin. Même s’il s’agissait du solstice d’été, des paires de ski étaient plantées dans la neige devant l’entrée, gracieuseté des Sommets.

Le musée était fermé temporairement depuis avril dernier, dû à des problèmes d’eau. Ses anciens locaux, sur l’avenue Filion, étaient autrefois ceux de la caserne de Saint-Sauveur et le bâtiment vétuste ne convenait plus au musée. Le déménagement, attendu depuis longtemps, a nécessité des subventions et quelques années de planification.

« L’histoire des Laurentides, c’est l’histoire du ski »

Musée du ski des LaurentidesPoliticiens, commerçants, athlètes et passionnés de ski se sont rassemblés en grand nombre pour célébrer la renaissance du Musée du ski. « L’histoire des Laurentides, c’est l’histoire du ski. Et l’histoire du ski, c’est l’histoire des Laurentides. [Elles] sont le berceau du ski au Québec, au Canada et possiblement en Amérique du Nord ! C’est [ici] que le sport s’est enraciné », a souligné Guy Thibaudeau, président du musée.

Les Laurentides restent la destination la plus populaire pour le ski, avec 2 millions de jours-ski sur un total de 6 millions au Québec, a continué M. Thibaudeau. « Le ski a été le principal moteur de développement économique et touristique de la région. Il l’est encore ! »

Sonia Bélanger, députée de Prévost, a partagé sa passion pour le ski. « Quelle belle initiative d’avoir ce Musée du ski en plein coeur de la plus belle ville des Laurentides ! », a-t-elle déclaré, avant de remettre 10 000 $ au musée pour le soutenir.

Lucile Wheeler, première personne d’Amérique du Nord à remporter une médaille olympique en ski alpin, en 1956, a donné le mot de la fin. « C’est un grand plaisir d’être ici pour l’ouverture du nouvel emplacement du musée. » Elle a porté un toast et souhaité : « Longue vie au Musée du ski des Laurentides ! »

« Notre trésor »

La collection du musée compte « plus de 7 000 artéfacts » liés au ski et à son évolution, explique Nancy Belhumeur, conservatrice du musée, en entrevue. « Avec l’annonce du déménagement, on a reçu des dons. Donc on continue d’acquérir des articles vraiment fascinants : des nouveaux skis, des collections de skis de fond, des belles photographies, etc. », se réjouit-elle.

L’exposition actuelle demeure la même qu’avant le déménagement, mais certains éléments sont et seront ajoutés. « Pour une nouvelle exposition, on est en attente de subventions », raconte la conservatrice. Présentement, la période des années 1980 à aujourd’hui n’est pas couverte. Mme Belhumeur confie son désir d’être « actuel ». Le nouvel emplacement par exemple, qui appartient entièrement au musée, permettra d’ajouter des expériences numériques et de la projection, détaille-t-elle.

« Dans un musée, seulement 10 % de la collection est montrée au public », ajoute la conservatrice. Prochainement, elle souhaite donc rendre plus d’éléments de la collection disponibles en ligne. Il y a aussi un « gros travail » de réaménagement à faire, en coulisses, dû au déménagement. « C’est important, parce que notre trésor, c’est notre collection, nos objets, qu’on conserve pour le futur. »


Musée du ski des Laurentides

Où : 6 avenue de la Gare, Saint-Sauveur;

Quand : Du dimanche au mercredi, de 11 h à 17 h; et du jeudi au samedi, de 11 h à 19 h;

Combien : Gratuit ! Une contribution de 5 $ est suggérée.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *