Une sixième édition plus que parfaite!

Toute la famille de Vincent Léonard est impliquée dans l’événement: Juliette, Karine, Rémi, Elliot et Vincent lui-même, tous amateurs de BD! PHOTO: Martine Laval
Une sixième édition plus que parfaite!
Martine Laval
Culture

Festival BD de Prévost

Porte-parole du Festival, Vincent Léonard (Les Denis Drolet) déclare que cette sixième édition en fut une plus que parfaite avec plus de 1600 visiteurs en 12 heures qu’a duré l’événement entre samedi et dimanche à l’école du Champ-Fleuri de Prévost.

«On entend de plus en plus parler du Festival BD de Prévost et on vient de loin pour y participer», raconte celui qui se décrit comme étant «maniaque» de BD. «Je crois à un avenir florissant pour l’événement et nous en sommes très fiers!»

Comme toujours, plusieurs ateliers, conférences, discussions et séances de dessin en direct avaient lieu au cours des deux jours, mais la nouveauté excitante pour les enfants de tous âges fut celle de l’exposition virtuelle BD3D, où casque sur la tête, on découvrait cinq tableaux d’univers de la BD jeunesse avec Les Dragouilles (Karine Gottot et Maxim Cyr), Biodôme (Fred Antoine et Yohann Morin), Dans une galaxie près de chez vous (Pierre-Yves Bernard, Claude Legault et Julien Paré-Sorel), L’Agent Jean (Alex A.) et Dans la tête de François (François Saint-Martin et Marc Bruneau).

«Le Festival BD est une occasion de se rencontrer, de se revoir pour beaucoup, et de jaser passion BD», raconte Vincent Léonard, présent tout au long du Festival, accompagné de femme et enfants, tous impliqués en tant que bénévoles. Trente bédéistes francophones, dont certains de renommée internationale, en plus de quelques nouveaux ont échangé avec les visiteurs sur leur démarche artistique, leurs inspirations, leurs projets, et se sont rendus disponibles pour répondre aux questions et signer de multiples dédicaces de leur idole littéraire.

Bourses et prix coup de cœur

Pour clore l’événement, des bourses ont été remises à trois bédéistes s’étant démarqués. Valérie Morency fut nommée Bédéiste étoile de l’année et a reçu la bourse de 500$ offerte par Papillon et associés en reconnaissance de son travail remarquable dans la dernière année; Alex A., auteur de L’Agent Jean, la coqueluche des jeunes, a mérité la bourse de 250$ pour le prix Coup de cœur, marque d’appréciation du public faisant honneur à sa créativité; et une bourse de 250$ offerte par Tim Hortons a été remise à la Recrue de l’année, Ian Fortin, bédéiste qui se démarque à son premier passage au Festival.

Les amateurs de BD ont déjà hâte à l’an prochain, et la Ville de Prévost se déclare très heureuse de cette participation grandissante d’année en année et des retombées culturelles et économiques que le Festival provoque. À la septième!

Alex A. remporte la popularité avec L’Agent Jean, l’idole BD des jeunes. Phto: Martine Laval

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Culture

X