Les employés du Bonichoix

Les employés du Bonichoix
Martine Laval
Économie

Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson

C’est sur les terres de la Ferme Alary à Sainte-Sophie que furent lancés conjointement le 2e Guide Touristique de la MRC de La Rivière-du-Nord et la 2e édition du Festival des fromages artisanaux québécois qui aura lieu les 21 et 22 juillet.

Martine Laval

Parce que le Bonichoix de Sainte-Marguerite du Lac Masson était à vendre, un groupe d’employés a décidé de se regrouper et de faire les démarches nécessaires pour acheter des mains de l’actuel propriétaire Stéphane Fontaine, ce marché d’alimentation pour lequel ils travaillent. Leur but: transformer l’unique épicerie du village en une coopérative de travail afin d’en assurer la pérennité.

 

«Une épicerie de village c’est important et c’est précieux. Comme on ne sait pas ce qu’il pourrait en advenir une fois vendu, on a décidé d’agir. S’il n’y a plus d’épicerie au cœur du village, il reste quoi?» s’exclame Nelson Johnson, chargé de projet avec quatre autres de ses collègues.

 

Des démarches

encourageantes

Stéphane Fontaine croit que l’équipe d’acheteurs a tout ce qu’il faut pour relever le défi et atteindre son objectif de créer une épicerie à l’image de sa communauté. D’ailleurs deux rencontres ont déjà été effectuées avec Marin Van Den Borre, conseiller pour la Coopérative de développement régional Outaouais-Laurentides, et celui-ci épaulera les travailleurs tout au long du processus d’acquisition et de transfert de la propriété.

 

Pour se faire, trois comités ont été créés au sein des travailleurs: le comité d’analyse de

la viabilité et de la rentabilité financière, le comité de négociations et le comité d’enregistrement en coopérative (statuts, règlements, part social, etc.) Les travailleurs auront également à préparer des dossiers relatifs à la rédaction du plan d’affaires.

D’autres démarches ont été entreprises auprès du CLD (Centre local de développement), de la SADC (Société d’aide au développement des communautés), d’Investissement Québec et de la Chambre de commerce.

Lancement de la campagne

de levée de fonds

«L’objectif de la campagne de levée de fonds pour la nouvelle coopérative du Bonichoix peut paraître ambitieux, d’après Nelson Johnson. Toutefois, il existe des leviers intéressants pour en atteindre l’objectif et donner un sentiment d’appartenance à la cause.

En premier lieu une demande de subvention sera faite au CLD dans le cadre du Fonds d’économie sociale. Deuxièmement, nous lançons le mouvement Achetez chez nous c’est directement encourager la nouvelle coopérative, dont les bénéfices ainsi générés iront directement dans la campagne. Troisièmement, il y aura l’activité Faites un don à la caisse, en ajoutant un montant sur la facture des achats.»

 

Quatrièmement, et le plus gourmand, il y a le partenariat avec le Café O’Marguerites pour le O’Marguerites Champêtre. Tous les mardis de l’été, sur l’agréable terrasse du sympathique café, sous le thème: L’Obélix réinventé, un souper champêtre 6 services avec sanglier à l’honneur sera servi. Parce qu’une fois de plus j’ai été invitée à goûter et à commenter le menu proposé, (décidément ce rôle de chroniqueuse en Gastronomie me comble), je peux vous dire que cette table champêtre sera un bien agréable moment de régal gustatif. Le Café O’Marguerites, lui-même une coopérative de solidarité, est heureux de s’associer à la campagne des travailleurs du Bonichoix par l’entremise du concept O’Marguerites Champêtre, puisque l’objectif rejoint les valeurs véhiculées par leur propre entreprise.

 

Plusieurs autres activités sont au stade de la planification et seront communiquées en temps et lieu. Ces actions démontrent bien le réalisme du projet et le désir de réussite de cette équipe d’entrepreneurs décidés.

 

Pour de plus amples informations, pour réserver votre place au souper O’Marguerites Champêtre et en connaître le menu ou pour manifester votre désir d’implication dans le projet, joindre Nelson Johnson à sorgioia@gmail.com.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Économie

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • Seconde vie

    Chronique affaires et économie Jean-Claude Tremblay, MBA jctremblay@cogitas.ca   Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux...

  • Coiffer l’estime

    Chronique affaires et économie Jean-Claude Tremblay, MBA  jctremblay@cogitas.ca Entretien avec Danièle Roger  – Coiffure Danièle Roger Je...

  • Pot problèmes

    Chronique d’un X par Jean-Claude Tremblay jctremblayinc@gmail.com   J’avoue, j’ai d’abord voulu parler du sujet avec légèreté...

X