|

Au garde-à-vous!

Par Éric-Olivier Dallard

Victoire!, crient les femmes (voir la chronique de Josée, sur la page d’à côté).

Elle a raison, Josée, y’a pas à tergiverser: le siècle qui commence s’annonce féminin, l’avenir est une femme, comme le chantait d’ailleurs déjà Renaud en 1980: «La femme est l’avenir de l’homme et l’homme n’est l’avenir de rien»…

Quand j’enseignais à l’Université d’Ottawa, les meilleurs de mes étudiants ont toujours été… mes étudiantes: mieux préparées, plus appliquées, plus inspirées. Plus de chien, vous savez ce je-ne-sais-quoi qui fait la différence entre «celles» qui se distinguent et «ceux» qui

suivent… Normal quoi, qu’elles ouvrent maintenant la voie à ce que sera demain le Monde.

S’il est un obstacle de taille qui se dresse encore devant elles – et je ne parle pas du sexe masculin, dont la taille semble au contraire rétrécir et qui, lui, se dresse de moins en moins… – s’il est un obstacle donc, il

viendra… des Femmes elles-mêmes. Et comme elles ont prouvé leur force dans la guérilla sociale ben… finalement, ce ne sera peut-être pas si pire d’être un mec, bien planqué dans sa cuisine, «à la fois au plumeau et au fourneau» (dixit Josée).

C’est que les exemples abondent en ce sens…
… En Amérique, l’assermentation d’Obama cette semaine nous rappelle l’un des plus

flagrant: les critiques les plus assassinent sur Hillary Clinton, qui aurait bien pu se trouver à la place du charismatique Barak, sont

surtout venues des femmes, les féministes

tirant les plus meurtrières cartouches,

notamment sur son comportement lorsque Bill a joué sur saxo avec une plantureuse stagiaire…
… En Europe, ces derniers jours l’opinion

publique s’est déchaînée autour du retour au travail le 7 janvier de la Ministre de la Justice de la France, Rachida Dati… 5 jours après son accouchement par césarienne! A-t-on vanté son sens du devoir, des responsabilité? S’est-on arrêté sur le charme fou de cette toute nouvelle maman, étendard d’une nouvelle ère de la maternité: une femme à la quarantaine indépendante et sexy, une mère d’un enfant sans père déclaré, une ministre détenant l’un des plus imposants pouvoirs de la République? Les féministes pouvaient-elles rêver meilleur modèle?

Et bien… non! L’on a tout entendu, sur toutes les tribunes, une fois encore les féministes

tirant les plus meurtrières cartouches:

Madame-la Ministre culpabilise les femmes qui n’ont pas la force de retourner au travail aussi vite qu’elle ne le fait; Madame-la Ministre ramène les femmes 60 ans en arrière, à l’époque où elles accouchaient à l’usine,

retournant à la chaîne de montage dans l’heure qui suivait…
«Pis après?»

Sur le champ de bataille, l’ennemi numéro 1 de la Femme au «canon de fusil encore

fumant» sera la Femme.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.