pub de recyclage
2015-02-03-01-48-25-DesfossesPodium.jpg
|

Jeux mondiaux des maîtres en ski de fond

Par Mathieu Laberge


Doublé des frères Desfossés

Plusieurs sportifs de la région étaient au départ des épreuves de ski de fond des Jeux mondiaux des maîtres qui se sont amorcés à Québec, la semaine dernière. Dimanche, au 30 kilomètres style libre en départ de masse disputé dans les sentiers du Mont Sainte-Anne, Sacha Desfossés (Prévost) a pris le deuxième rang chez les 45-49 ans.

L’Américain Robert Douglas a semé ses rivaux dès le début de l’épreuve et il n’a plus été inquiété par la suite.

Stéfan Desfossés, l’aîné des deux frères, est demeuré plus longtemps aux avant-postes du peloton de chasse composé de six fondeurs, laissant ainsi le soin à son frère de conserver ses énergies. Avec un peu moins de 10 kilomètres à faire, Sacha a haussé le rythme dans une montée.

«Stéfan sait que je suis plus fort dans les côtes et quand il m’a laissé passer, c’était clair que c’était aussi parce qu’il s’attendait à ce que j’attaque. Nous n’avons pas eu besoin d’en parler. C’était la chimie familiale!», a commenté en riant le médaillé d’argent.

Ralenti par une blessure à l’épaule gauche, Sacha Desfossés a dû passer sous le bistouri en mai dernier. Ce retour en forme a donc une saveur particulière pour lui. «Ça fait vraiment du bien de retrouver la sensation de glisser dans un peloton! Ça me manquait réellement…»

«Quand Sacha a accéléré, j’ai conservé la même vitesse derrière lui sans le rattraper. Une fois qu’il avait pris son avance, j’ai géré ma course pour ensuite accélérer à la fin pour aller chercher la troisième place», a pour sa part soutenu Stéfan, de Sainte-Adèle, ajoutant qu’il s’attendait à voir un plus grand nombre de participants à l’épreuve, même si le calibre de ceux-ci était relevé.

En action dans la catégorie des 40-44 ans, l’Adélois Dany Quirion a pris le cinquième rang.

«C’est parti vite et après 3 ou 4 kilomètres, il y a eu une cassure dans le peloton. J’ai hésité à sauter dans l’échappée et en bout de ligne, ce fut une erreur stratégique. Je suis donc resté avec deux autres skieurs et avec un peu moins de 10 kilomètres à faire, j’ai ouvert la machine et terminé ma course en force. Je suis content de ma fin de course.»

Les Jeux mondiaux des maîtres se termineront le 8 février.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.