pub de recyclage
(Photo : Archives Luc Robert)
Richard Campeau a effectué plusieurs culbutes pour présenter un plan sanitaire étoffé au Cégep de Saint-Jérôme.
|

Les Cheminots version 2,0 de retour sur les rails en octobre

Par Luc Robert

Hockey collégial D2

Si la tendance se maintient, les Cheminots au hockey masculin renoueront avec leurs partisans jérômiens à la fin octobre, à l’aréna de la Rivière-du-Nord, une première depuis les années 1990, alors qu’ils évoluaient à l’amphithéâtre Melançon.

 

« Nous sommes toujours tributaires de la Santé publique, mais le hockey masculin devrait pouvoir présenter des matchs hors-concours à la fin d’octobre et son ouverture officielle de saison en novembre. Il y a de la fébrilité dans l’air, surtout que 98 % de l’équipe est à saveur locale: les joueurs proviennent d’un rayon de 25 km autour de Saint-Jérôme, sauf pour un élément de la Beauce et un autre de La Minerve », a noté M. Richard Campeau, coordonnateur des activités sportives et communautaires au Cégep de Saint-Jérôme.

Les activités sportives extérieures sont déjà en branle à cette institution. « Les camps d’entraînement, tout en suivant les règles sanitaires, étaient en marche depuis le 31 août, en cross-country, au soccer et au hockey. Les autres disciplines intérieures ont suivi le 8 septembre. On continue sur la voie sécuritaire ».

Décisions locales

Avec les péripéties gouvernementales auxquelles sont soumises les maisons d’enseignement collégial, certains Cégeps pourraient retirer leurs billes de quelques sports.

« On doit se réinscrire aux disciplines sportives ou se retirer. Les Cheminots ont décidé de revenir dans l’ensemble des sports, pour la saison 2020-2021. Cela implique un total de 225 athlètes, répartis dans 13 clubs », a dévoilé le dirigeant.

« D’autres établissements ont décidé de se retirer temporairement de quelques disciplines, histoire de laisser passer le coronavirus. Les protocoles sont suivis selon les lieux. C’est plus facile pour le soccer à l’air ambiant de l’extérieur, alors qu’au volley-ball ou en natation, on doit considérer le nombre de gens présents autour du plateau et de la piscine ».

Réunions nombreuses

Richard Campeau et son équipe ont multiplié les démarches et réunions locales, afin d’offrir un environnement le plus sécuritaire possible à leurs joueurs-étudiants.

« Par exemple, il y a eu une multitude de réunions pour le fonctionnement sanitaire et l’adaptation des divers calendriers. Au soccer extérieur, nous sommes limités dans le temps, avec une saison automnale qui s’amorcera le 25 septembre. Ça nous donne seulement cinq semaines et un calendrier plus petit à disputer ».

« On a eu toute une gymnastique à effectuer. En plus du sport collégial d’élite, on a dû instaurer des mesures sanitaires efficaces pour tout le complexe sportif du Cégep. Il y a aussi les sports adultes à considérer. J’ai présenté des plans précis à la direction du Cégep. Ça faisait des journées longues, mais ce sera bénéfique pour tous nos sportifs », a prévu M. Campeau.

Enthousiasme

Malgré l’incertitude qui plane avec la nouvelle hausse de cas de Covid-19 dans trois Cégeps du Bas-du-Fleuve, les autorités de la maison d’enseignement de la rue Fournier demeurent confiants.

« Dès la fin août, nous avions de 12 à 14 jeunes qui venaient aux entraînements optionnels des équipes. Nos entraîneurs sont proactifs au niveau de la prévention. Je crois que même en gymnase, on peut contrôler ça ».

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Août