(Photo : Bianca Robichaud)
Les Estacades de la Mauricie ont ravi les grands honneurs du tournoi U17 espoir.
|

Saint-Jérôme accueillera la compétition à nouveau en 2023

Par Luc Robert - Initiative de journalisme local

La première édition du tournoi midget espoir U17 a été enlevée en fusillade par les Estacades de la Mauricie, 4 à 3, sur la formation de Laval-Montréal.

Il s’agit d’une douce revanche pour Trois-Rivières, qui avait mordu la poussière devant cette même formation de la métropole, lors du tournoi de Drummondville plus tôt cet hiver.

« Nous avons été agréablement surpris, pour la tenue d’une première édition. Je lève mon chapeau à nos bénévoles et aux employés de la Régie de l’aréna Rivière-du-Nord. Le coup de main des organisateurs habituels du tournoi pee-wee a aussi été salutaire. Nous sommes habitués de présenter des tournois étalés sur deux semaines, mais avec le midget espoir, ce furent quatre journées intenses et sans pause », a commenté M. Daniel Godon, président de la compétition.

Le dirigeant se frotte particulièrement les mains parce que le tournoi a offert du jeu enlevant tout le long de son calendrier.

« Mis à part deux blowouts au début, toutes les parties ont été serrées et âprement disputées. On a eu sept parties décidées en surtemps et neuf autres qui se sont terminées en tirs de barrage. Ça a donné un bon spectacle et notre accueil a été très apprécié, tant des familles de joueurs que des recruteurs. Je vous annonce que le tournoi sera de retour en 2023 et que nous tentons aussi de l’obtenir pour 2024, lors du 40e anniversaire des Sélects du Nord », a-t-il ajouté.

Tournoi midget espoir

Le président du tournoi midget espoir, M. Daniel Godon. Photo : Bianca Robichaud

Parcours intéressant

Par ailleurs, les Sélects du Nord ont connu une poussée intéressante au tournoi U17 espoir, avec une fiche de 2 gains en 3 départs.

En levée de rideau, le jeudi 24 mars, ils ont d’abord surclassé les Conquérants des Basses-Laurentides, 7 à 1. Jacob Labelle a réussi un tour du chapeau. Manu Dufour, Alexandre Bédard, Sidney Deslauriers et Rémi Guy ont secoué les cordages. Le gardien Nathan Cadieux s’est mérité le gain.

Puis le vendredi 25 mars, les locaux ont vaincu le Saguenay-Lac-Saint-Jean 2-1 en fusillade. Jacob Labelle a enfilé l’aiguille en temps régulier, alors que Sidney Deslauriers et Justin Labelle ont fait mouche en tirs de barrage. Rémi Cloutier a été le portier gagnant.

Puis, l’aventure des Jérômiens s’est terminée lors d’un 2e match disputé vendredi, dans une défaite de 2 à 1 devant Rouyn-Noranda. William Bélanger a été le seul Sélect à marquer. Nathan Cadieux protégeait la cage.

« Les joueurs ont apprécié défendre nos couleurs. Ça leur donne le ton avant les séries, car Hockey Québec a prolongé notre calendrier jusqu’en avril, avant la tenue de la Coupe Dodge », a précisé M. Godon.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.