Shakedown 2015: Victoire attendue pour Maxence Parrot

Shakedown 2015: Victoire attendue pour Maxence Parrot
Mathieu Laberge
Sports

Maxence Parrot (60,40 points) est sorti gagnant d’un duel relevé qui l’opposait à Sébastien Toutant (59,30 points) pour remporter la 14e édition du Shakedown présenté par Vidéotron Mobile samedi dernier, au Mont Avila.

Si le beau temps était au rendez-vous en cette veille de Pâques, le mercure a chuté en même temps que le soleil s’est couché, rappelant du même coup aux milliers de spectateurs que l’hiver continuait de s’accrocher les pieds.

«Ça fait 4-5 ans que je fais cette compétition et je ne l’avais jamais gagnée. Je remporte des épreuves partout à travers le monde, mais pas au Québec, alors il était temps que je gagne! Quand j’étais jeune, je rêvais de gagner cette compétition», a expliqué le récipiendaire du généreux chèque de 20 000$ qui était remis au vainqueur.

Une contre-performance survenue au slopestyle des derniers X Games a été un point tournant dans la carrière du jeune planchiste. «Je me mettais beaucoup de pression et j’étais arrivé dernier des qualifications aux X Games. Je me suis souvenu des raisons pour lesquelles je faisais du snowboard: c’était pour le fun. Je m’arrange donc pour avoir du fun», a poursuivi celui qui a été le premier de l’histoire du Shakedown à réussir parfaitement un saut Triple Cork.

Sébastien Toutant, bon deuxième et bon joueur

Deuxième, Sébastien Toutant n’était pas trop déçu d’avoir échappé le titre. Son duel avec son compatriote québécois semblait plutôt l’avoir comblé, surtout sa prestation sur les modules de rails.

«C’est vraiment cool. À toutes les fois que Maxence et moi nous faisons une compétition, c’est toujours super serré. J’ai gagné le Coors Light Rail Jam (en matinée) aujourd’hui et je finis deuxième ce soir, alors ça termine bien la saison», a mentionné celui qui a été légèrement incommodé par une blessure à la cheville droite survenue en qualifications.

«Je suis content pour Maxence, car c’est sa première victoire au Shakedown. J’en ai déjà quatre et j’ai terminé deuxième à toutes mes autres participations. C’est donc toujours une très bonne compétition!»

Rappelons qu’en finale, quatre descentes par planchiste étaient jugées avec une pondération de 50% des points pour le saut Big Air et 50% pour les manœuvres aux modules de rails.

Le Piedmontais Keassy Patenaude se révèle

Keassy Patenaude, de Piedmont, n’a pas raté sa chance à sa première invitation officielle en demi-finale de l’épreuve professionnelle. S’il était déçu de sa prestation en ronde des qualifications en étant le dixième et dernier compétiteur à décrocher son billet pour la finale, le planchiste de 18 ans est revenu en force en finale, alors qu’il a mérité une superbe quatrième place grâce à un pointage de 48,40.

Immédiatement après sa dernière descente, le planchiste de 18 ans s’est rapidement dirigé dans les gradins pour aller célébrer avec ses proches.

«C’était du gros calibre et j’ai réussi à atterrir deux belles runs. J’étais juste content de rider avec tous ces pros!» a-t-il expliqué.

Au cours des prochains mois, Keassy poursuivra ses études en sciences de la nature au Cégep de Saint-Jérôme en plus de s’entraîner au centre Maximise à Sainte-Agathe avec l’objectif clair de faire une carrière chez les professionnels.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Sports

X