Agnès Grondin de la CAQ élue dans Argenteuil

Agnès Grondin, de la Coalition avenir Québec (CAQ,) et ses enfants le soir de son élection dans Argenteuil.
Agnès Grondin de la CAQ élue dans Argenteuil
Journal Accès
Actualité

Françoise Le Guen, collaboration spéciale — La candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) est élue dans le comté d’Argenteuil.

« C’est un rare privilège de représenter ses concitoyens à l’Assemblée nationale, je suis très heureuse de cet honneur-là, nous dit sur le vif Agnès Grondin. Je veux aussi saluer le courage et le travail de mes collègues candidats avec qui j’ai travaillé tout au long de cette campagne, qui a été très respectueuse. »

La Coalition Avenir Québec formera un gouvernement majoritaire. « Je m’attendais à une victoire de la CAQ, mais dans Argenteuil c’était assez serré, c’est un comté qui a été longtemps libéral. Je suis très heureuse que la vague soit venue jusqu’ici! »

Au moment d’écrire ces lignes, Agnès Grondin avait obtenu 37,68 % du scrutin suivi par le candidat du Parti québécois (PQ) Patrick Côté avec 21,56 %; Bernard Bigras-Denis du Parti libéral du Québec (PLQ) recueille quant à lui 17, 28 % des voix et Céline Lachapelle de Québec solidaire (QS) 12, 87 %.

Mme Grondin rejoindra donc ses collègues sur le banc de l’Assemblée nationale. La députée, après avoir ouvert son bureau, commencera à travailler sur ses dossiers et rencontrera les différents intervenants, notamment les municipalités.

Rappelons que Agnès Grondin, native de Lachute se décrit comme étant une chef de file en environnement depuis plus de vingt ans dans la région. Sa carrière dans les Laurentides a commencé lorsqu’elle a été nommée directrice générale du conseil régional de l’environnement des Laurentides qu’elle a dirigé pendant une décennie, travaillant avec des associations locales de lacs et des partenaires communautaires afin de promouvoir des solutions pour accroître la sensibilisation à l’environnement. Elle est également co-fondatrice d’Abrinord, une organisation à but non lucratif dont l’objectif principal est de protéger le bassin versant de la rivière du Nord.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X