(Photo : Nordy)
L’intersection de la route 117 et du chemin de la Gare fait l’objet d’une étude de circulation.
|

Circulation : Piedmont veut limiter le nombre de nouvelles rues

Par Luc Robert - Initiative de journalisme local

Devant la possible prolifération de projets domiciliers aux portes des limites de Piedmont, le maire Martin Nadon a pris les devants en signifiant à certains promoteurs que des projets de constructions de nouvelles rues ne font pas partie de ses plans.

Fort d’une expérience de 15 ans au poste de directeur-général dans diverses municipalités, avant d’accéder à la mairie de Piedmont, M. Nadon tente de penser quelques coups à l’avance.

« Les municipalités n’ont pas beaucoup de moyens pour contenir les développements immobiliers. Mais lorsque c’est possible, nous effectuons de la prévention. Ainsi, le projet de Géo-Lagon (La Metsa), situé sur le territoire de Sainte-Adèle, ne touche pas au chemin de la Montagne, à Piedmont. Or, nous avons appris que le promoteur veut acheté du terrain du côté de Piedmont, pour possiblement lier son projet à nos rues. Nous lui avons écrit qu’il est hors de question de construire une ou des rues dans ce secteur », a dévoilé le maire.

Étude en cours

C’est que la municipalité est toujours en attente de détails d’une étude de fréquentation du croisement des rues de la Gare et de la 117, dont Accès avait publié la teneur en mars 2022. L’ex-mairesse Rochon avait spécifié qu’il s’agissait d’une étude sur une courte période, qui portait sur les feux de circulation de l’intersection.

« On a demandé en juin dernier à une firme spécialisée une interprétation de l’étude pour cette intersection majeure. Il faut interroger les informations fournies et la méthodologie, car il s’agit d’une étude privée, faite par un développeur. Si les conclusions soulèvent des questions, nous demanderons éventuellement qu’une étude plus complète, indépendante et sur une longue période, soit produite non seulement pour l’intersection, mais aussi dans le secteur du chemin de la Montagne et de la piste cyclable. Nous sommes inquiets et nous parlerons à Sainte-Adèle pour partager la facture d’une éventuelle étude globale. »

Les craintes de la Municipalité ne portent pas sur un seul projet domiciliaire.

« L’accroissement de la circulation du côté est de la route 117 nous fait craindre une problématique. Si je ne m’abuse, la Forêt des quatre versants prévoit 140 maisons et il y a une possibilité de deux ou trois nouvelles rues. Cela se trouve entièrement du côté de Sainte-Adèle, mais en prévoyant des ouvertures du côté de Piedmont. On a obtenu une opinion juridique et nous ne pouvons rien faire. On veut atténuer les conséquences pour le secteur de Piedmont. »

Le ski

La situation est déjà complexe les fins de semaines, dans le secteur revenant des pentes de ski.

« On veut éviter que les citoyens soient confrontés à d’autres situations désagréables. Les dimanches, lorsque les cours de ski achèvent et que les gens repartent vers Montréal, la problématique provient plus loin que l’intersection avec la route 117, depuis le coude de la Vallée (chemin de la gare), où il y a des épisodes d’attente de pare-choc à pare-choc. On veut prioriser les virages à gauche à la lumière, tant du côté est en tournant vers le sud, que du côté ouest (venant de Saint-Sauveur), vers le nord. Dans le contexte actuel, si tu te présentes vers 15 ou 16 h, il n’y a qu’un seul véhicule qui parvient à passer le coin à chaque changement de lumière. Ça doit être revu pour rendre fluide l’effet de goulot actuel. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.