pub de recyclage
(Photo : Nordy – Kam Vachon )
DJI_0246
|

Crise à Piedmont : Les deux partis préparent leur stratégie

Par Luc Robert

Les deux clans qui risquent de s’affronter pour combler les postes de conseillers et celui de maire à Piedmont peaufinent actuellement leur stratégie, en attendant le signal de départ de la campagne.

La recherche de candidats aux atomes crochus et les multiples réunions de préparation se poursuivent en coulisses.

« Le processus d’entrevues va bon train. Lors de nos rencontres, en plus de sonder l’intérêt, on vérifie si la chimie passe bien. On veut du monde compétent autour de la table et on vise aussi une parité. L’élection n’est pas encore déclenchée, mais on constate un regain d’intérêt pour Piedmont. C’est démocratiquement bon que plus de monde s’implique », a établi M. Martin Nadon, candidat officiellement déclaré à la mairie.

Ce dernier veut être clair avec les candidats pressentis dans la façon de procéder à un éventuel conseil municipal.

« La gouvernance municipale étant ma spécialité, j’avise les aspirants que le maire contrôle et surveille les opérations quotidiennes. Le directeur général peut à l’occasion inviter un conseiller à une réunion avec un directeur de département, mais le rôle d’échevin se passe surtout aux assemblées du conseil. Ils ne sont pas élus pour gérer un conseil d’administration de firme privée, comme jeunes retraités. Sinon, ce n’est pas sérieux : il faut respecter les cadres administratifs et les laisser travailler », a fait valoir M. Nadon.

Pour leur part, les trois conseillers survivants du dernier conseil évaluent aussi les possibilités. « On travaille en équipe pour dénicher des candidats au trois postes libres, en plus de la mairie. On confectionne le programme à présenter : il reste encore 4 ans de mandat à faire et nous aurons une vision claire. Quant au poste de maire, je ne suis pas rendu là [à annoncer sa candidature]. S’il y a une meilleure pointure pour occuper le poste, je pourrais bien l’appuyer en demeurant conseiller », a laissé savoir M. Richard Valois.

Embauche pour l’intérim

Pour faire le lien entre les administrateurs démissionnaires aux postes de directeur général et de directeur des finances, un routier expérimenté ayant œuvré à Sainte-Agathe a été nommé à la récente réunion extraordinaire de la municipalité.

« M. Benoît Fugère a été promu conseiller au directeur général. Il s’agit d’un homme de compétence, qu’on avait déjà avec nous, et qui effectuera le lien avec l’administration future. Des permanences et des factures courantes ont aussi été réglées en réunion extraordinaire. Les décisions en collaboration avec la CMQ [Commission municipale du Québec] commencent à paraître », a poursuivi M. Valois.

Feu vert ?

Comme tous bons chevaux de course, les candidats trépignent déjà dans l’enclos de départ.

« Cette administration provisoire de la municipalité ne devra pas s’éterniser et des élections seront bientôt déclenchées. Il faut en effet que notre belle municipalité mette derrière elle ces pénibles événements et redevienne, dans les meilleurs délais, cette municipalité agréable, sereine et efficace que l’on apprécie tant », a souhaité le chef de l’équipe « Piedmont avec Nadon ».

« Je suis un Piedmontais de cœur depuis 25 ans. Je possède une grande expérience en gestion municipale pour avoir été directeur général de quatre municipalités. J’ai aussi passé les 15 dernières années à des postes de direction aux Nations Unies. […] Je veux sincèrement faire partie de la solution ! », a terminé M. Nadon.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. Pierre Lafond

    A quand des élections à Sainte-Adèle svp ??? Au plus vite, ça presse. 17% du budget va à l’administration générale, beaucoup trop alors que nos routes sont dans un état lamentable. Patchage après patchage depuis 10 ans sur le chemin des Hauteurs et ailleurs. L’argent doit aller dans les services de base à la population et non aux postes de fonctionnaires décuplés !!!

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.