pub de recyclage
|

De nouvelles places de train pour se faire pardonner

Par nathalie-deraspe

Les voyageurs de la région profiteront de 380 nouvelles places.

Le 12 janvier au petit matin, quatre portes de wagons ont obstinément refusé de s’ouvrir. Le froid sibérien les avait figées dans la glace.

Les passagers ont donc dû passer de wagon en wagon pour se trouver une place où s’asseoir et répéter le même manège arrivés à destination. Ce casse-tête est venu perturber l’horaire de train. Vendredi, problème de génératrice. «Normalement, on fait rouler les trains à l’avance, indique Martine Rouët de l’AMT. Mais il y a eu des erreurs opérationnelles.» Les voies ferrées appartiennent au CP, souligne l’agente de communications. Il revient donc au Canadien Pacifique de faire l’entretien du matériel roulant. Pour pallier au problème, l’AMT a mis une équipe en place pour s’assurer du suivi des opérations. Dès qu’une alerte météo sera déclenchée, les trains démarreront à l’avance, comme il se doit. L’AMT envisage également d’ériger des abris pour protéger les voitures des intempéries.

En 2008, l’achalandage de la ligne Blainville-Saint-Jérôme a connu une nouvelle augmentation (5, 5%). Après son mea culpa, l’agence a promis l’ajout de plusieurs voitures dans les jours à venir. Les voyageurs de la région profiteront de 380 nouvelles places. Le mécontentement des usagers sera peut-être dissipé au point de les faire patienter jusqu’à l’automne, arrivée des wagons neufs, mais il s’en trouvera pour questionner le fait qu’il faille de telles circonstances pour offrir davantage de service.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.