|

Deux Hells Angels sont recherchés dans le coin

Par Éric-Olivier Dallard

Opération Shark

Une vaste opération policière a permis d’émettre 156 mandats d’arrestation contre des membres présumés des Hells Angels. Trois personnes ont été arrêtées dans les Basses-Laurentides, tandis que deux autres sont toujours au large.

Ce sont les révélations choc d’un ex-motard qui auraient aidé les policiers à boucler cette opération d’envergure, une frappe qui rappelle celle du printemps 2001. Dans la région, les agents ont mis la main au collet de Stéphane Plouffe, David Lefebvre et Benoît Frenette. Les trois hommes habitaient respectivement Blainville, Boisbriand et Saint-Hippolyte. Martin Robert et Luc Hémond, de Saint-Jérôme, figurent parmi les 28 membres toujours en cavale.

Stéphane Plouffe et Benoît Frenette étaient des gens très actifs dans l’organisation, indique le lieutenant Daniel Guérin, de la Sûreté du Québec. Ceux-ci auraient longtemps fréquenté les Dead Riders de Sainte-Thérèse avant de devenir membres en règle des Hells Angels.
«Cette opération va déstabiliser l’organisation pour un moment, soutient le lieutenant Guérin. Mais nous savons qu’il y a beaucoup de gens qui vont tenter de prendre le relais. Ces gens-là ont beaucoup d’associés sur le terrain. Nous allons surveiller de près les clubs affiliés. L’escouade régionale mixte est un des moyens de les ralentir.»

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.