pub de recyclage
|

Du commerce sans parler français?

Par Production Accès

Saint-Sauveur / Vancouver: similitudes?

Quelques citoyens se sont adressés à la rédaction du journal relativement au mépris affiché par les propriétaires de la station service Petro-Canada de Saint-Sauveur, envers leur clientèle francophone.

Annie Charbonneau, une citoyenne indignée par un tel traitement, nous a fait part de la situation.

Se présentant comme cliente en soirée il y a quelque temps, quelle ne fut pas sa surprise que l’on ne puisse la servir en français et tout au plus baragouiner quelques mots en un anglais approximatif mêlé de signes pour sourds muets. Les propriétaires, des asiatiques présents au Québec depuis un an, semblent faire fi de tout respect envers ceux qui les ont accueillis, puisqu’ils ne peuvent communiquer dans quelque langue que ce soit avec leurs clients Mme Charbonneau nous déclare qu’elle a dû subir il y a quelques années à son arrivée à Saint-Sauveur une entrevue exclusivement en anglais pour un poste de serveuse au restaurant Sombrero, elle avait du accepter puisqu’elle devait impérativement travailler, mais se rappela toujours cette insulte subi dans un milieu tel Saint-Sauveur. Aujourd’hui le restaurant n’existe plus.

Accès pour sa part, a rendu une récente visite au Petro-Canada puisque nous voulions avoir la version de la part des propriétaires, mais ce ne fut pas possible car ceux-ci, malgré la présence de leur automobile, semblaient des plus occupés…

Quant au commis présent, un adulte québécois francophone, il nous répliqua d’un ton agressif et accusateur (nous avions osé demander pourquoi il ni avait pas de service en français): «Ce n’est pas un centre de renseignement icitt tu prends ton coke puis ton chips puis tu passe à la caisse, point final.»

Quoi qu’il en soit nous avons voulu avoir une réponse officielle de la direction de Petro-Canada et l’on nous guida au service des relations publiques à Toronto, où Michael Southern après que l’on lui eut relater les faits nous répondit en un excellent français malgré que ce ne soit pas sa langue maternelle,et nous informa quelques jours plus tard qu’après une enquête interne, la dite bannière de Petro-Canada était celle d’un dépositaire indépendant mais malgré ce fait il verrait à ce que les propriétaires respectent la loi et la clientèle de sa compagnie, il y aurait en ce sens un effort de sensibilisation. Il n’en demeure pas moins que ces nouveaux propriétaires ont réussi à perdre aussi leur service de billetterie des autobus Galland, parce qu’ils s’obstinaient à faire prévaloir la langue anglaise.

Il existe depuis peu un groupe d’action visant à faire respecter et promouvoir le fait français dans les Laurentides, le MLF, Mouvement Laurentides français. Maurice Dumas qui en est le président à la tête d’un comité d’administration d’une quinzaine de membres observe la situation de près et prendra des mesures appropriées le moment venu, le MLF prévoit une grande rencontre bientôt à Saint-Jérôme pour lancer le mouvement et préciser ses actions. Rappelons que M. Dumas, enseignant de carrière fut aussi un homme politique, élu député d’Argenteuil Papineau au fédéral représentant le Bloc québécois. Nous avons aussi contacté l’Office québécois de la protection de la langue française et Martin Bergeron responsable des relations avec les médias nous a informé que les droits inhérents à Mme Charbonneau sont inclus dans la Chartre de la langue française à l’article 5 qui stipule que les consommateurs et les consommatrices de biens et de services ont le droit d’être informés et servis en français. Mme Charbonneau comme toutes les autres personnes n’ayant pas eu leurs droits respectés, peuvent s’adresser à l’Office québécois de la protection de la langue française et porter plainte.

De nombreux citoyens de Saint-Sauveur ont adopté l’attitude de ne plus fréquenter ce point de service de Petro-Canada après y avoir été reçu de la façon que nous avons décrite et fréquentent maintenant le point de service de la même compagnie, à Piedmont, où ils reçoivent un service accueillant, impeccable et en français.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.