Élections fédérales 2015 : L’heure du choix dans Argenteuil-La-Petite-Nation

Élections fédérales 2015 : L’heure du choix dans Argenteuil-La-Petite-Nation
Valérie Maynard
Actualité

La circonscription d’Argenteuil-La-Petite-Nation comprend les MRC de Papineau et d’Argenteuil et une partie des MRC des Pays-d’en-Haut (Lac-des-Seize-Îles, Morin-Heights, Saint-Adolphe-d’Howard et Wentworth-Nord), des Collines-de-l’Outaouais, de L’Ange-Gardien et de Notre-Dame-de-la-Salette.

Nous avons demandé aux cinq candidats d’Argenteuil-La-Petite-Nation d’identifier les enjeux régionaux importants sur lesquels ils se pencheront s’ils sont élus et les raisons pour lesquelles chacun d’eux devrait obtenir notre vote. Voici ce qu’ils nous ont répondu. Les candidats du Bloc Québécois (Jonathan Beauchamp) n’a pas donné suite à notre invitation.

Maxime Hupé-Labelle (Parti conservateur)

• Diminuer les taxes et les impôts des gens d’Argenteuil.

• Adopter une loi sur le serment de citoyenneté à visage découvert.

• Maintenir l’abolition du registre des armes d’épaule.

 

Le 19 octobre, élisez un député qui aura de l’influence à Ottawa, votez Hupé-Labelle.

Chantal Crête (NPD)

Les défis dans la nouvelle circonscription d’Argenteuil-La Petite-Nation sont nombreux. Malheureusement, il faut choisir certains enjeux à prioriser. J’entends donc mettre beaucoup d’efforts pour soutenir le développement social et, pour moi, le développement social doit être conjugué avec le développement économique, la famille et les aînés.

Depuis plus d’un an, je parcours la circonscription d’Argenteuil-La Petite-Nation. J’ai rencontré des milliers de personnes qui m’ont fait part de leur situation financière, de leurs inquiétudes pour le futur, le leur et celui de leurs enfants, mais aussi celui de leurs parents. Si quelqu’un peut les représenter, c’est moi. 

Stéphane Lauzon (Parti libéral)

• Investissements en infrastructures et la création d’un guichet unique afin de créer des emplois et de stimuler l’économie. Ex. : l’aéroport de Lachute, important tant sur le plan touristique que pour la création d’emplois durables.

• Développement touristique : un appui direct au développement commercial, un appui aux projets mettant en valeur nos attraits naturels, nos lacs et rivières, nos forêts et tous nos sentiers touristiques.

• L’environnement : nous protégerons nos communautés des problèmes liés aux changements climatiques et nous stimulerons notre économie en réalisant de nouveaux investissements considérables dans l’infrastructure verte.

Je m’engage à mettre au profit d’Argenteuil-La Petite-Nation mon expérience, mon intégrité et ma compétence.

Audrey Lamarche (Parti vert)

• Réacheminer les subventions aux petites et moyennes entreprises locales

• Favoriser l’agriculture biologique locale et rejeter le partenariat Transpacifique

• Stopper l’expansion et empêcher le passage d’oléoducs sur notre territoire.

J’adhère complètement à la plateforme du Parti vert du Canada. Je suis motivée à travailler pour nos enfants, afin de leur laisser en héritage une planète plus en santé.

Jonathan beauchamp (Bloc Québecois)

Diplômé science politique de l’Université d’Ottawa, M. Beauchamp a notamment agi comme coordonnateur de la Table jeunesse Gatineau et de coordonnateur des affaires politiques et socioculturelles de l’Association Générale des Étudiantes et Étudiants du Cégep de l’Outaouais. Il  a aussi également travaillé au cabinet du chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, entre 2008 et 2011.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

X