|

Femmes et politique:le mariage n’est pas encore consommé

Par nathalie-deraspe

Les femmes en politique municipale ne sont pas légion dans les Laurentides.

Des statistiques recueillies par le Conseil du statut de la femme auprès du ministère des Affaires municipales, révèlent qu’actuellement, la région compte 19,7% de mairesses et 29,1% de conseillères.

On dénombre à peine 15 mairesses pour 61 maires. Du côté des conseillères, le scénario est à peine plus rose. En effet, elles sont un peu moins du tiers à siéger (139 conseillères pour 338 conseillers).

Mais comme 2009 est une année électorale au palier municipal, il est toujours possible d’améliorer la situation.

Pour le Conseil du statut de la femme, le fait d’avoir plus d’élues à la tête dans nos villes et villages est une question de juste représentation et par conséquent, la santé démocratique est à son mieux.

Toutefois, pour augmenter le nombre de femmes élues, il faut d’abord hausser le nombre de candidates. L’organisme soutient qu’il faut des modèles de femmes ayant fait le saut, et réussi, avant elles.

Dans les mois à venir, Accès vous présentera le parcours de quelques femmes qui ont risqué ce pari.
À lire également, le dossier «Déséquilibre municipal: des élues à la rescousse» dans le numéro de mars-avril 2009 de la Gazette des femmes.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.