|

Fusion avortée: Val-David refuse même d’étudier la question

Par nathalie-deraspe

Le maire Jacques Brien a fait connaître aux journaux les détails d’une lettre expédiée au maire Pierre Lapointe, dans laquelle il annonce sa déception quant au volte-face de son homologue municipal.

Le document dévoile que le ministère des Affaires municipales et des Régions a décidé de fermer le dossier, compte tenu que Val-David refuse de faire entériner une résolution visant
à étudier le projet de fusion.

Pourtant, le maire Pierre Lapointe s’était montré favorable à soupeser le pour et le contre d’une telle démarche, même si d’emblée, l’élu considérait que cette proposition n’entraînerait aucune réduction de coûts des services. Celui-ci avait même fait parvenir une lettre au maire Jacques Brien en vue d’une éventuelle rencontre: «C’est toujours comme ça avec Pierre Lapointe. Il dit oui, et ensuite on en entend jamais plus parler.»

Ce retour à la case départ n’empêche pas le maire de Val-Morin de travailler en collaboration avec l’organisme à but non lucratif créé dans le but de gérer le parc Dufresne. Au sortir d’une rencontre avec le comité en charge du parc, le maire a annoncé en primeur que cette année, les pistes de ski de fond seraient entretenues à l’aide d’une surfaceuse, ce qui rehaussera considérablement les conditions de ski.

De son côté, Val-David continue de prôner pour la création d’une fiducie, mais le maire Brien demeure en total désaccord avec cette proposition. Val-Morin a interpellé la ministre Normandeau afin qu’elle intercède dans le dossier. Celle-ci devra vraisemblablement attendre au lendemain des élections avant de donner suite.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.