Garde-Manger des Pays-d’en-Haut

Garde-Manger des Pays-d’en-Haut
Actualité

«On a besoin de bénévoles pour la guignolée» – Danny Berger.

Le Garde-Manger des Pays-d’en-Haut invite la population à donner généreusement à sa grande guignolée qui se tiendra samedi le 8 décembre prochain dans tout le comté.

 

Selon le président de l’organisme communautaire, Tim Watchorn, cette levée de fonds ne pourrait se faire sans l’aide des bénévoles. «Cet événement mobilise énormément de personnes. Leur contribution est primordiale», déclare-t-il en conférence de presse. Le nombre d’individus impliqués le jour de la cueillette s’élève à une centaine.

 

L’an dernier, la guignolée du Garde-Manger des Pays-d’en-Haut a permis d’amasser 180 000$. Cette année, l’objectif visé est 200 000$, ce

qui est ambitieux aux dires de

M. Watchorn. Néanmoins, il croit que «c’est réalisable, malgré le contexte économique difficile qui sévit actuellement au niveau mondial. Grâce au soutien des entreprises et l’apport de nos bénévoles, on va l’atteindre», ajoute-t-il confiant.

 

Les activités

Pour ce faire, bon nombre de bénévoles passeront de porte en porte, afin de recueillir le plus de denrées non-périssables possible ou encore des dons monétaires.

 

De plus, les automobilistes seront sollicités à l’un des neuf barrages routiers dans différentes municipalités dont Saint-Sauveur, Piedmont, Morin-Heights, Saint-Adolphe-d’Howard, Sainte-Adèle et Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson.

 

Donner au suivant

À l’occasion de la 14e édition, c’est l’animateur Danny Berger de la radio CIME FM des Laurentides qui est le président d’honneur et porte-parole de l’événement.

 

Venant d’une famille monoparentale de six enfants, il avoue que sa mère a eu besoin de cette aide. «Pour moi, c’est un retour d’ascenseur», mentionne-t-il.

 

«Dernièrement, une personne qui donnait à la guignolée depuis plusieurs années s’est retrouvée dans le besoin. Personne n’est à l’abri. On vit dans une belle région où nos déplacements nécessitent une voiture, on doit tous s’acheter de la nourriture et payer les comptes», déclare Danny Berger.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Actualité

  • La demois’aile dévoile ses blogueuses

    École A.-N.-Morin Les 20 blogueuses sélectionnées pour le projet La deMOIs’aile à l’école A.-N.-Morin de Sainte-Adèle étaient...

  • Seconde vie

    Entretien avec Dominique Forget – Recyclerie des Matériaux Chronique affaires et économie «Un lieu sympa où acheter...

  • fin de vie : Le Grand Passage

    Et si la mort n’était pas une fin mais une continuation de la vie sous une autre...

  • Val-David : Grande marche pour le climat

    Au moment même où une grande marche aura lieu à Montréal, le samedi 10 novembre, une marche...

X