|

Inauguration des Habitations La Capucine

Par Éric-Olivier Dallard

Le projet de logements abordables pourrait compter trois phases

Val-Morin peut désormais se vanter d’avoir des logements abordables pour les 50 ans et plus. Vendredi dernier, jour d’inauguration officielle des Habitations la Capucine, on parlait déjà d’organiser la deuxième phase, destinée à une clientèle âgée non-autonome.
«Vous êtes devant ma première promesse électorale», a lancé le maire de Val-Morin, Jacques Brien, à ceux et celles présents lors de l’inauguration de l’édifice. La construction a nécessité des investissements de plus de 2M $, dont la moitié a été versée aux deux tiers par la Société d’Habitation du Québec (SHQ), via le programme «Accès Logis». La municipalité de Val-Morin a contribué pour 315 000 $. L’organisme porteur du dossier assume le reste de la facture grâce à un prêt hypothécaire garanti par la SHQ. Depuis juillet dernier, le bâtiment accueille une vingtaine de locataires. Chacun de ceux-là a dû se prêter au processus d’éligibilité, qui tient compte du lieu d’appartenance (Val-David ou Val-Morin) et du revenu de chacun. Le projet a été lancé en 2003, après la visite d’établissements semblables au Québec. Le maire a piloté le dossier en tant que conseiller municipal durant deux ans, avant d’en céder la responsabilité à son collègue Robert Desjardins, et au président du conseil d’administration des habitations, Serge St-Hilaire. Le groupe LogilLoge a aidé les promoteurs à contrer les obstacles rencontrés en cours de route. On doit l’architecture du bâtiment à Jean Damecour et son équipe.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.